Accueil » Culture » Musique – Un vent de fraîcheur au genre évangélique
Culture

Musique – Un vent de fraîcheur au genre évangélique

Farahtiana Church se découvre avec un certain charme propre aux chanteuses de variétés, mais conquiert à son aise la scène évangélique.

Des morceaux entraînants qui affichent la ferveur étincelante de cette jeune artiste évangélique, c’est ce que Farahtiana apporte sur la scène musicale pour éveiller la foi du public.

Dynamique avec une touche de sonorité plus contemporaine, Faratiana Randriamiandrisoa de son nom de scène Farahtiana Church se découvre au public. Férus de genres évangéliques, ils ont été nombreux à s’être fait surprendre par la grâce et le charme de cette jeune femme qui scande sa passion ainsi que sa foi, à travers la musique. C’était en 2017 que Farahtiana s’est lancée officiellement au-devant de la scène, s’affirmant d’entrée par des compositions à la fois rythmées et enjouées.
Depuis, la jeune femme apporte un vent de fraicheur à travers sa musique, redynamisant en même temps la scène évangélique de sa voix, mais surtout de ses chorégraphies. En plus d’un an, elle a ainsi entrepris un beau parcours et commence, désormais, à se faire une place dans le milieu. C’est ainsi, fière de sa passion pour le gospel, ne cessant pas de créer, que Farahtiana présente officiellement son premier album intitulé « Hafa ihany ». Teinté d’un éclectisme musical particulier, c’est un opus tout à son image qui respire la jeunesse que Farahtiana offre aux inconditionnels du genre évangélique. L’album se compose de treize chansons qu’elle aura le plaisir de chanter en live demain après-midi, à partir de 14 h 30, sur la scène du CCESCA Antanimena.
Entre le R’n’B, le genre dance floor, du pop-rock et même du dance hall, Farahtiana Church exalte le public par ses compositions.

Évangélique moderne
C’est donc un concert qui promet d’être enjoué et rythmé que la chanteuse, accompagnée de ses musiciens et de ses danseurs et danseuses, promet au public demain au CCESCA à Antanimena. Un concert évangélique qui s’annonce unique en son genre, puisque c’est un rendez-vous tout à son image qui éblouira ses fans pour l’occasion.
À l’image de ses clips-vidéos, outre les diverses chorégraphies qui subliment chacune de ses chansons, la jeune femme laissera la part belle à la mise en scène, pour l’occasion. Farahtiana qui apporte véritablement un nouveau souffle au genre évangélique au pays, en émerveillera plus d’un.
« Hafa ihany » dont le clip haut en couleurs, conquiert de plus en plus de fans depuis trois mois. On lui reconnaît aussi des chansons comme « Misaotra Andriamanitra », « Soa fa teo ianao » et « Connecté ». Une redécouverte d’un côté et un nouveau départ de l’autre promettent une carrière bien à elle. Ce premier grand concert de Farahtiana marquera le début d’une nouvelle ère pour la scène évangélique car, avec elle, la jeune femme scande une valorisation de la foi plus généreuse et ouverte sur le monde, autant par sa musique que par ses textes.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi