Accueil » Economie » Tourisme – Les grands hôtels de Nosy Be tardent à rouvrir
Economie

Tourisme – Les grands hôtels de Nosy Be tardent à rouvrir

Deux mois après la réouverture du ciel de Nosy Be au tourisme international, il n’y a encore que deux compagnies aériennes qui desservent la ligne. Le constat a été exposé, hier à Anosy, par Joël Randriamandranto, ministre du Transport, du tourisme et de la météorologie, à l’occasion d’une séance d’échanges mensuelle avec la presse locale. « Ethiopian Airlines et Air Austral sont les seuls pour le moment à être au taquet sur la destination. Ces compagnies font venir entre quatre vingt-dix et cent trente passagers par jour depuis l’ouverture du ciel au début du mois d’octobre » explique le ministre du Tourisme.

En conséquence, les grands établissements hôteliers de plus d’une centaine de chambres hésitent encore à rouvrir leurs portes à cause de l’affluence peu rentable vu le nombre de touristes débarquant sur l’île au parfum. Les établissements qui sautent le pas sont majoritairement des hôtels à capacité moyenne. La restriction des touristes en provenance de pays ayant été sujets à une deuxième vague de covid-19 constitue aussi une des raisons qui ont diminué l’affluence touristique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi