Accueil » Editorial » Messi l’ argent tient
Editorial

Messi l’ argent tient

Un véritable secousse tellurique. On croyait que le meilleur joueur que le football ait jamais connu, l’Argentin Lionel Messi était lié à vie au Fc Barcelone où il évolue depuis vingt ans. Il a fallu la débâcle devant les Allemands du Fc Bayern Munchen en demi-finales de la ligue des champions d’Europe pour que la fidélité que l’on croyait infaillible et éternelle périclite. Le prodige du foot profite d’une clause dans son contrat pour de libérer de l’emprise de son club formateur. Mais comme le délai légal d’un éventuel départ était fixé à fin juin, le Fc Barcelone réclamerait la somme astronomique de 700 millions d’euros pour se séparer de sa pépite.

Tout cela était écrit. Ce qui n’était pas écrit c’était la mauvaise fin de saison de l’équipe catalane qui s’est fait chiper le titre de La Liga à trois journées de la fin par son rival juré, le Real Madrid. Le Barca est une équipe vieillissante dont la moyenne d’âge des joueurs frôle la trentaine. Lionel Messi a 33 ans. Il lui reste quelques années pour briller et tenter de décrocher un sixième et dernier Ballon d’or. Il en a largement le talent. Mais même si on s’appelle Messi, a cet âge il est difficile de trouver un contrat de longue durée. Au-delà de 30 ans, il est rare de trouver un contrat de plus de deux ans. Les clubs préfèrent miser sur le long terme et des joueurs plus jeunes. Messi tout comme l’autre extraterrestre de la planète foot, le Portugais Cristiano Ronaldo âgé de 35 ans aujourd’hui, après avoir tout donné entame une opération financière ultime pour passer une retraite tranquille. Il est vrai que plusieurs circonstances ont précipité le départ de Messi, comme la nomination d’un entraîneur avec lequel il ne s’entendait pas et qui ne donnait d’ailleurs pas les résultats attendus, la mise à l’écart de plusieurs de ses potes à l’image de l’Uruguayen Luis Suarez ou du Chilien Arturo Vidal par le nouveau coach Ronald Koeman. Tout compte fait le Barca est arrivé à une fin de cycle à l’image de la Roja, l’équipe nationale espagnole championne d’Europe en 2008 et du monde en 2010 avant de se faire étriper par les Pays Bas au Mondial 2014 en signe de tocsin. Les Puyol, Pique, Busquets, Iniesta, Xavi, Villa.. tous les coéquipiers de Messi au Barca ont atteint la limite d’âge.

L’Espagne n’est pas parvenue à relever la tête par la suite. C’est la fin d’une époque pour une génération dorée. Elle mettra du temps pour se renouveler. Le Messi de Manchester City, de la Juventus Turin, de l’Inter Milan où il est annoncé ne sera plus jamais le Messi de Barcelone comme le Ronaldo de la Juventus n’est plus le Ronaldo du Real Madrid. Il restera juste un joueur exceptionnel en attendant l’éclosion d’un autre phénomène en Amérique latine comme Pelé, Zico, Maradona, Romario, Rivaldo, Ronaldo, Kala, Ronaldinho, Neymar…Le reste est une histoire d’argent où le joueur, son agent et le club tentent de tirer le maximum de profit. Sept cent millions d’euros pour un joueur, c’est l’équivalent du total des subventions octroyées en une année par les bailleurs de fonds pour Madagascar. C’est.. foot. Qui a dit qu’un stade ne sert pas au développement?

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi