Accueil » Social » Infrastructure – La Route nationale 2 se détériore
Social

Infrastructure – La Route nationale 2 se détériore

La route nationale 2 en piteux état.

Les chaussées se dégradent sur la RN2. De plus en plus de nids de poule apparaissent. Ceux qui existaient déjà se creusent davantage, avec les récentes précipitations qui tombaient à l’Est.

« Plus la pluie tombe, plus les nids de poule s’approfondissent», explique un technicien des travaux publics, hier. La route nationale 2 est piteuse, en général. Les points critiques se situent, entre la portion entre Sahavalaina et Ambodibônara sur l’axe Brickaville-Toamasina, une route qui mesure environ une quarantaine de kilomètres.

Les déplacements sont hasardeux. Le temps de circulation Antananarivo-Toamasina augmente. « En temps normal, Antananarivo-Toamasina se fait en 7 heures de temps. Mais avec la détérioration des chaussées, il faut deux heures de plus pour rallier les deux villes », indique un transporteur.

Des transporteurs évitent de circuler la nuit. « C’est dangereux. Lorsque le véhicule ralentit, des pilleurs en profitent », lance un transporteur. D’autres se plaignent des dégâts engendrés par ces trous béants. « Ces nids de poule endommagent le véhicule», déplorent des camionneurs.

Budget limité

Le ministère de l’Aména­gement du territoire et des travaux publics a annoncé, il y a deux semaines, « l’installation des chantiers sur l’axe Brickaville et Toamasina, pour des travaux point-à-temps ».

Les travaux de réparation n’ont pas encore commencé. « Nous avons déjà installé les chantiers à la sortie du pont de Brickaville. Nous attendons la formulation des matériaux avec lesquels ces chaussées allaient être réparées, pour commencer les travaux proprement dits. Le début des travaux ne devrait plus dépasser cette semaine », indique une source auprès du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics.

Avec un budget « limité », les chaussées ne seront pas réparées en entier. « Nous allons nous focaliser sur les points critiques, en cette première phase des travaux de réfection de la route nationale 2. D’autres travaux seront réalisés, plus tard », rassure la source auprès du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter