Accueil » Actualités » Ankorondrano – Les affaires d’un restaurant « pillées »
Actualités Faits divers

Ankorondrano – Les affaires d’un restaurant « pillées »

Scènes de pillage à Anko­rondrano-Andrano­mahery, hier. Des dizaines de personnes, hommes, femmes et enfants, sont venus ramasser les affaires entassées au bord de la route,  par les propriétaires d’un restaurant situé non loin de là. Trois jours après une apparente expulsion du restaurant de son local, beaucoup de matériels n’ont pas encore été transportés par les propriétaires. Ce qui semble avoir attisé la convoitise de certains.
« On nous a dit que nous pouvions nous servir », lâche un jeune homme occupé avec un ami, à tenter de mettre sur une table, une machine qui ressemble à une batteuse industrielle.
Non loin de là, deux autres jeunes hommes essaient de transporter un réfrigérateur. « Des gens ont dit qu’il y avait des affaires à prendre ici, et nous sommes venus », ajoute une mère de famille, tenant son bébé dans les bras, et surveillant du mieux qu’elle peut le « trésor » qu’elle s’est réservée : quelques tables, des chaises et un réchaud à gaz. Venue apparemment plus tard, « trop » tard, une jeune femme s’approche d’un lot de tables, de chaises, de réchaud et de bonbonne de gaz pour se servir. « C’est réservé », lance avec un sourire un homme posté là.
Un poste de police se trouve non loin du restaurant, mais aucune intervention n’a eu lieu. « C’est une affaire entre particuliers, nous n’avons pas à intervenir », s’est contenté de dire un agent de police.
Bodo Voahangy

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter