Accueil » Régions » Mahajanga – Une fête nationale dans la tradition
Régions

Mahajanga – Une fête nationale dans la tradition

La célébration du 58è anniversaire de l’Indépen­dance à Mahajanga a été marquée par un défilé qui a duré moins de deux heures et demie. L’assistance et les élèves participants devaient endurer des longues heures d’attente.
Depuis l’année dernière, une innovation a été apportée au niveau de la remise de médailles et décorations. Elle ne se déroule plus avant la parade militaire mais plutôt la veille.
Ainsi, la remise de décorations et de médailles s’était tenue à la Maison de la Culture de Mangarivotra. Quatre-vingt-seize récipiendaires ont été ainsi décorés durant la cérémonie dont un sénateur, Fernand Jeannot du parti Tim, élevé au grade de Grand-croix de 2ème classe. Une grande-première pour cette promotion à Mahajanga. Trois autres ont été élevés au grade de Grand-Officier, le reste ayant reçu le Chevalier de l’Ordre national.
Par ailleurs, plus de 427 éléments des forces armées, de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale ont participé à la traditionnelle parade militaire qui a duré trente minutes et à laquelle les éléments motorisés les ont succédés, devant l’Hôtel de ville.
La Police municipale a ensuite pris le relais derrière ces engins du Détachement autonome de sécurité (DAS), du Détachement de la Marine ainsi que ceux du Centre de surveillance de pêche et des camions des sapeurs-pompiers de la commune de Mahajanga.
La troisième partie du défilé a été ouverte par les élèves de l’Ecole nationale maritime (ENEM). Les élèves des quinze EPP ont ensuite défilé devant les autorités, en dépit de la grève des enseignants des écoles publiques.
Cette année, on a noté moins d’engouement des habitants à assister à cette cérémonie et la traditionnelle retraite aux lampions. D’habitude, l’on note une certaine ambiance de la part de la foule qui y assiste, mais cette année, le public était amorphe et moins chaleureux.
Les autorités conduites par le chef de la région Boeny, Jaffar Saïd Ahamad, le Préfet de Mahajanga Lahiniaina Ravelomahay, et le maire de la commune urbaine de Mahajanga, Mokhtar Andriantomanga, ainsi que les différents responsables des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et les Services techniques déconcentrés (STD) et les notables ont été présents.
Un cocktail a été offert aux invités à l’Hôtel de ville, après la fête, hier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi