Faits divers

Vohémar – Le chef district arrêté pour corruption

Cloué au pilori. Vingt-quatre heures avant le scrutin, le chef district de Vohémar aurait été pris en flagrant délit de corruption avec le chef d’arrondissement, à Ampanefena, dans la nuit de samedi. Il a été enchaîné et embarqué par la gendarmerie. Il est à présent retenu à Sambava où il a été transféré pour éviter le pire contre sa vie. Envi­ron huit cents à mille person- nes se sont amassées et ont failli le lyncher, selon les témoignages concordants. Hier, le calme est revenu et le vote s’est très bien déroulé dans le district de Vohémar. Il n’est plus question qu’il y retourne, selon les clameurs d’indignation épiloguant sa causalité.
Douze candidats concurrents de son « préféré », ont porté plainte au Parquet.
L’enquête est en cours.
En revenant aux faits, les habitants d’Ampanefena se sont méfiés de son arrivée tardive et inattendue avec la police, samedi vers 21h, en cette période postélectorale. Ils venaient d’Antsirabe Nord et auraient visité les chefs d’arrondissement en leur versant une certaine somme en vue d’une « fraude électorale ». Un candidat les a espionnés et surpris sur le fait.