Accueil » Faits divers » Trafic transnational – Le baron du trafic de drogue chassé
Faits divers

Trafic transnational – Le baron du trafic de drogue chassé

L’équipe de la douane annonce l’arrestation de Papa Freddy.

Un des gros poissons du trafic transnational de drogue dure a finalement été identifié et arrêté par la douane, samedi, à Andoharanofotsy.

Fin de carrière. Connu sous le nom de Papa Freddy, le Sud-africain Lusinga Adam Martin a finalement été interpellé à Andoharanofotsy, samedi, après avoir longuement joué au caïd dans le trafic de drogue dure dans l’océan indien. Depuis la saisie des quarante-et-un kilos d’héroïne à Toamasina le 22 avril, les douaniers se sont attelés à un travail de fourmi afin de mettre la main à son collet. Après avoir remonté la bonne piste, ils sont parvenus à le localiser. Plusieurs tentatives de son arrestation ont été menées, mais il a toujours réussi à échapper aux mailles du filet tendu par les hommes de la brigade anti-stupéfiant de la douane.
« Il bénéficie d’un large réseau et de plusieurs complices. Il a fui Toamasina le 22 avril en sachant qu’il était recherché », communique la direction générale de la douane, samedi.
Sa femme malgache et leurs deux enfants ont été les premiers à être trouvés et chassés. Papa Freddy a été piégé plus tard lorsque les recherches ont été intensifiées.
« Ce patron des trafiquants de drogue dure sévit depuis longtemps et est recherché dans toute la zone océan indien, surtout par les douanes mauricienne et réunionnaise », comme l’a indiqué l’équipe de douane dirigée par Ernest Zafivanona Lainkana.

Voie maritime
Ce Sud-africain fait actuellement l’objet d’une enquête pour de nombreux trafics déjà déjoués sur le territoire. « Il est l’un des grands barons de trafiquants de drogue dure à Madagascar et dans l’océan indien. Il opère, notamment, dans les zones Tanzanie-Madagascar (Nosy be, Mahajanga et Toamasina)-La réunion et Maurice », accentue la douane.
Ce contrebandier importe la drogue de l’Afrique, depuis la Tanzanie, puis la disperse Madagascar. Ici, il a divers moyens pour l’envoyer à Maurice ou à La Réunion.
Le transport se fait principalement par voie maritime, d’après les explications oncordantes.
Une cargaison composée d’héroïne transportée par une vedette depuis le littoral sud-africain est arrivée au large de Sainte Marie, le jour du lundi de Pâques. Trois Africains et deux Malgaches en 4×4 sont alors venus la récupérer à Mahambo. C’était à leur retour qu’une course-poursuite avec les forces de l’ordre a été enclenché. Ils ont abandonné la voiture et l’héroïne à Antanandava.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter