Accueil » A la une » Football – FMF : Désaccord sur le sort réservé à Dupuis
A la une Sport

Football – FMF : Désaccord sur le sort réservé à Dupuis

Le comité exécutif est en désaccord sur le maintien ou la suspension de Dupuis.

Les membres du comité exécutif de la Fédération ne sont finalement pas arrivés à une décision commune, concernant le maintien ou la suspension de Nicolas Dupuis.

Scindé en deux. Depuis plusieurs mois, le comité exécutif de la Fédé­ration Malgache de Football ne parle plus d’une voix commune. Un secret de polichinelle. Le rapport de force met en avant trois mem­bres, d’un côté, et sept autres, de l’autre.

Durant la dernière réunion en date, lundi soir, le clivage a de nouveau été à l’origine d’un énième désaccord. La pomme de la discorde se nomme Nicolas Dupuis cette fois-ci.

Les « trois » souhaitent licencier le sélectionneur des Barea, en raison des mauvais résultats en éliminatoires de la CAN et de violations de plusieurs termes de son contrat. Pour leur part, les « sept » désirent le maintenir à son poste. Leur prise de position fait fi d’un rapport, pourtant accablant, fourni par la direction technique nationale.

Voici un extrait de la conclusion de ce rapport, qui remet clairement en cause le technicien français : « Nous devons réviser la compétence de notre coach. Ayant fait quelques enquêtes, on a appris qu’il n’a jamais entraîné une équipe de haut niveau en France. Notre équipe nationale mérite d’avoir un entraîneur de haut niveau ». Sans équivoque !

Majorité

Le feuilleton connaît un véritable revirement. Jeudi soir, il était question d’une « suspension à titre provisoire », qui devait déboucher sur son départ. Dimanche, le principal intéressé a exprimé, à sa façon, son attachement aux Barea. Si l’on semblait se diriger vers une suspension suivie d’un départ, la scission au sein du comité exécutif est en train de retourner la situation.

Trois contre sept, le rapport de force ne laisse que peu de doute sur l’issue du clash, de prime abord. Em­menés par Alfred Randriama­nampisoa, les « sept » se sont appuyés sur cet argument hier : « Au nom de la majorité, nous déclarons que Nicolas Dupuis est maintenu à son poste ». Cependant, il convient de prêter attention à un détail important, d’après l’autre camp : « La prérogative de trancher définitivement sur le sujet revient au président de l’institution, Raoul Rabekoto. C’est au patron de la Fédération de prendre une décision finale, dans la mesure où il est le signataire du contrat de prestation de Dupuis ».

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter