Actualités Social

Études supérieures – Le design et l'innovation à la mode

« Penser autrement, voir les choses sous un autre angle, tel est le design », racontent les étudiants de la première promotion du master design et innovation  à l’Institut supérieur de la communication, des affaires et du management (Iscam). Ces étudiants ont témoigné sur l’importance de cette formation à Madagascar, hier, à Ankadifotsy lors de l’ouverture de la deuxième promotion du master en design et innovation. En effet, ces étudiants ont vécu des expériences inattendues lors des quatre workshops avec des experts internationaux qui englobent toute la formation. « Quand on voit un sac à main, on ne pense pas seulement que c’est un sac mais on regarde tout, la couleur, la texture », explique Dina Nomena Andriarimanjaka, étudiante en master design et innovation.

Débouché
L’introduction de cette formation à Madagascar entre dans le cadre du projet Tsara initié par l’Iscam avec l’Onudi et le gouvernement de Norvège. Cette filière qui est en vogue peut être expérimentée à Madagascar. « Nous sommes en retard de 30 à 50 ans en matière de design et innovation  par rapport aux autres pays européens et africains. C’est pourquoi, les nouveautés arrivent à Madagascar, les gens y courent après sans analyse. Or nous avons tous les moyens mais les gens ne les exploitent pas », explique Hans Ranaivoson, responsable du parcours design et innovation à l’Iscam. L’existence de cette formation évite le déplacement à l’étranger.
« Avant l’existence de cette formation à Madagascar, les intéressés ont dû payer 7 000 euros. Or ici à Madagascar, il suffit de l’apprendre avec 4 millions d’ariary pour chaque master », ajoute le responsable du parcours.
Être designer n’est pas un métier méconnu des Malgaches. Or la promotion de cette formation favorise le développement des entreprises en terme d’emballage et de création à Madagascar. « Quand une entreprise  veut lancer un nouveau produit sur le marché local, elle a besoin d’un designer pour  la présentation, le packaging, la communication, tout ce qui entre dans la conception de ce produit », affirme le responsable du parcours. Les entreprises ont également encouragé fortement la deuxième promotion car les entreprises envisagent de prendre des designers malgaches disponibles à Madagascar au lieu de chercher ailleurs. « Les entreprises attendent ces graines de folie. On est prêt à vous donner la chance », affirme un entrepreneur au sein du Chocolaterie Menakao qui a assisté aux quatre work-shops de la première promotion et en rencontre avec des experts internationaux.

Mamisoa Antonia

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter