A la une Economie

Redevabilité sociale de l’entreprise – Une entreprise franche fournit des masques de protection

Des masques de protection confectionnés par l’entreprise franche Akanjo sont offerts gratuitement.

La grande marque de confection, la société Akanjo, fabrique des masques de protection et les offre à des entités publiques et privées. Un élan de solidarité démontré.

Plus de vingt mille masques de protection, jusqu’ici ont été offerts par la société Akanjo et la Société Rova Caviar Madagascar. La Société Akanjo fournit des maisons de prêt à porter de luxe à l’étranger et est indiqué comme détenant le savoir-faire dans des produits aux techniques créatives et sophistiquées. La société Rova Caviar Madagascar a été créée en 2009 par les mêmes fondateurs de la société Akanjo, et est la seule à produire du caviar de qualité dans l’océan Indien. Ces sociétés ont pris des dispositions préventives indispensables bien avant l’annonce officielle des préventions au Covid-19, pour d’abord protéger leurs collaborateurs, leurs familles et ensuite les habitants des quartiers où sont installées les deux sociétés, à Ambatomaro et à Mantasoa Manjakandriana. L e s quelques 1500 salariés sont fournis chaque jour en eau hyper-chlorée. Une partie des ateliers devient un centre de production de masques de protection. « Ce sont des masques lavables, confectionnés en trois épaisseurs. Ils sont gracieusement offerts à toutes les personnes qui en souhaitent avec en priorité celles qui sont exposées en première ligne au danger du Covid-19 », fait savoir Delphyne Dabezies, fondatrice associée des deux sociétés.

Emboîtés

Les masques de protection confectionnés par la société Akanjo ont été distribués à des particuliers, et à d’autres entités telles que la présidence de la République, l’Institut Pasteur de Madagascar, les médecins, la Gendarmerie nationale, la Police nationale, les Douanes, le bureau national de Gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), les enseignes de la grande distribution. La commune d’Ivato où se situe l’aéroport international ou des entreprises comme Unima, le producteur des célèbres crevettes bio de Madagascar ont été également approvisionnés en masques de protection de fabrication locale.

« Notre action n’a rien d’exceptionnelle. Elle s’inscrit dans l’ADN de nos entreprises avec une philosophie qui repose depuis toujours sur le respect de la nature, des individus, de l’environnement. Notre engagement sociétal (R.S.E.) est d’ailleurs certifié par les seuls organismes internationaux compétents en la matière et il était tout à fait naturel avec nos équipes de mobiliser tous nos moyens, toute notre énergie pour participer, à notre niveau, à la protection de la population malgache et contribuer modestement à l’éradication du Covid- 19 à Madagascar », souligne Alexandre Guerrier, fondateur associé d’Akanjo et Rova Caviar Madagascar. La famille Oukabay grossiste de la Maison Euréka ou le fabriquant Celto se sont spontanément associés à cet élan de générosité en offrant gratuitement le tissu nécessaire à la fabrication des masques pour permettre la fabrication de cinq mille masques par jour.

Un geste plus qu’apprécié par la société Akanjo face à la forte demande venue des régions de la Grande île.