Economie

Grand Antananarivo – L’agence IPAM sollicitée pour le projet Tanà-Masoandro

Jérôme Bertrand-Hardy directeur de l’AFD (à dr.) et Ahamad Jaffar Said.

Le ministère de l’Aména­gement est en train de recruter pour constituer l’équipe de l’Agence d’Urbanisme pour le Grand Antananarivo ou Ivom-Panajariana ny Tananan’ Antananarivo sy ny manodidina (IPAM), l’une des deux composantes du projet Gouver­nance Urbaine du Grand Anta­na­narivo (GUGA). Le directeur de l’Agence française du développement (AFD), Jérôme Bertrand-Hardy, a rappelé que l’IPAM sera un espace d’expertise et d’échange pour la planification du développement dans le Grand Antananarivo autour du foncier, de la mobilité urbaine, de l’assainissement et de la gestion des déchets. Bien que l’IPAM ait été annoncée en septembre 2018, elle sera logiquement sollicitée dans le cadre du projet Tanà-Masoandro a assuré le directeur de la communication du ministère de l’Aménagement du territoire joint au téléphone.

Jérôme Bertrand-Hardy s’est exprimé hier en marge du lancement de la deuxième composante de GUGA concernant cette fois le renforcement des capacités des vingt-sept communes limitrophes d’Anta­na­narivo et des 2ème, 3ème, 5ème et 6ème arrondissements de la capitale. L’interdépendance d’Antan­anarivo et de ces communes a été soulignée lors de l’évènement. Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, Célestin Rasolo­maholy Rakotozanany, a fait remarquer que si ces communes étaient chacune indépendantes auparavant, aujourd’hui, le développement du Grand Antana­narivo dans son ensemble a créé des interdépendances entre-elles nécessitant une certaine vision d’ensemble.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter