Economie

Hôtellerie – Le Colbert au bilan après neuf décennies d’existence

L’hôtel mise sur l’implication complète de son personnel pour maintenir sa place sur le marché national.

Centenaire approchant. L’Hôtel Colbert a fêté ses quatre-vingt-dix ans d’activités samedi dernier en mettant l’accent sur le bilan de la croissance de l’établissement.
« Notre institution, malgré sa place de leader historique, a tout de même cédé un peu de terrain ces deux dernières année comme jamais auparavant avec un taux d’augmentation du chiffre d’affaire de seulement 4 % par rapport au dernier bilan », déplore Eric Koller, directeur général. Le responsable qui cite quelques postes de charge en hausse expliquant la faible progression des performances de son établissement à l’instar du cas de la Jirama avec une hausse de 20 à 25 % depuis deux ans arrivant ainsi à une moyenne de cent vingt millions d’ariary de dépense par mois en facture d’eau et d’électricité pour l’hôtel.
Par ailleurs, le directeur général a aussi mis l’accent sur l’impératif de maîtriser l’approvisionnement en matière première ainsi que les différentes charges du personnel. Afin d’arriver à cet objectif, l’institution mise sur l’innovation en optant pour l’utilisation d’un nouveau logiciel de gestion.
« Depuis près d’un semestre nous avons adapté notre système de gestion sur le logiciel de marque allemande plus connu sous le nom de « Protel ». Cette technologie est installée à tous les niveaux. Depuis les systèmes de réservation, en passant par la comptabilité, jusqu’à la pâtisserie, les restaurants et la balnéo. Protel remplace ainsi un logiciel vieux de plus de trente ans», détaille le directeur général. Le logiciel prendra alors en charge les cent vingt chambres, trois restaurants, deux bars, cinq salles de conférence ainsi que les services 24/24 de l’hôtel.