Faits divers

Alatsinainy Bakaro – La foudre fait six morts et dix blessés

La foudre a encore frappé et tué à Alatsinainy Bakaro.

En plein jour, la foudre a frappé une maison à Fitsinjovana Alatsinainy Bakaro. Les victimes ont des liens de parenté.

Des scènes à fendre le cœur. La foudre a frappé en plein jour à Fintsinjovana Alatsi­nainy Bakaro dans l’après-midi de samedi, faisant ainsi six morts et dix blessés. Ce drame s’est abattu sur un seul et même foyer. Il s’est produit dans l’après-midi aux alentours de 14h 30, lors d’un rassemblement familial. Les victimes ont de ce fait des liens de parenté. Parmi les personnes ayant trouvé la mort, la plus âgée a quarante-deux ans. Cette mère de famille a succombé à de graves brûlures dont des traces apparentes sont visibles.
Parmi les cinq autres victimes figurent par ailleurs un bébé de deux ans. Le petit a trouvé un sort aussi tragique que celui des autres personnes ayant péri. Rares sont celles qui en étaient sorties indemnes du drame. Les dix blessés, souffrant également de brûlures ont été admis au Centre de Santé de Base II (CSBII) d’Alatsinainy Bakaro. Alors que neuf d’entre eux ont pu regagner leurs foyers respectifs après avoir reçu les soins nécessaires, le dernier dont l’état est préoccupant est toujours placé en observation médicale. Les brûlures ayant touché des organes vitaux, il est encore placé sous soins intensifs. Hier son évacuation à l’Hôpi­tal Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) était envisagée.

Phénomène récurrent
Les dépouilles des défunts ont été laissées aux bons soins des leurs familles respectives pour l’organisation des funérailles. Les corps étant en état de décomposition, les funérailles sont prévues se dérouler ce jour pour certains.
Le fokontany de Fitsinjo­vana, théâtre de cette catastrophe meurtrière se trouve à l’écart du chef lieu de commune d’Alatsinainy Bakaro. Alors que l’accident est survenu samedi, c’est seulement hier que les gendarmes ont été avisés. Des éléments ont été, de ce fait, envoyés sur les lieux pour faire le constat et prêter main forte aux rescapés et aux familles endeuillées.
Ce n’est pas la première fois que la foudre frappe et tue à Alatsinainy Bakaro. De source auprès de la commune, des cas meurtriers sont signalés presque tous les deux ans. Très souvent, des zébus sont foudroyés dans les champs et il arrive également que la foudre se déchaîne sur des habitations. En revanche, c’est bien la première fois qu’il y a autant de morts.