Accueil » Culture » Théâtre et exposition – Accent sur l’identité malgache
Culture

Théâtre et exposition – Accent sur l’identité malgache

Le centre culturel Ivokolo Analakely fait la fierté de toute une nation passionné par son art, sa culture, mais surtout son histoire et ses valeurs.

Une fierté pour toute une nation dont la culture compte parmi ses plus grandes richesses, le centre Ivokolo Analakely a accueilli deux grands événements en ode aux valeurs malgaches ce week-end.

NON pas une, ni deux , mais trois grands événements ont égayés le fraichement rénové centre culturel Ivokolo Analakely ce week-end. Une belle prouesse, mais surtout une occasion privilégiée pour tous les férus d’art et de culture de la capitale de redécouvrir autrement les splendeurs de la culture malgache entre ses murs.

Ravivant la scène culturelle de la plus belle des manières, la riche programmation du centre culturel Ivokolo Analakely fait également la fierté des plus illustres personnalités de notre pays, à commencer par le Président de la République Andry Rajoelina.

C’est en personne qu’il a honoré de sa présence l’exposition de sculpture en bois de l’artiste Mih’Art Manana R.R. Raparivo du centre culturel qui s’y tiendra jusqu’au 29 novembre. Une exposition initiée par l’Office nationale des arts et de la culture (OFNAC) sous la direction du ministère de la Communi­cation et de la Culture (MCC) et qui a particulièrement plu au Chef de l’État par le soin dont fait preuve l’artiste dans son travail.

Honneur à l’histoire

De même, la visite du Président de la République s’est poursuivie par un concert lyrique avec la troupe du « La Polifonica di Tana » dans la salle Charles Ravaloson. L’occasion pour la troupe d’éblouir son auditoire par son répertoire classique qui scande les valeurs patriotiques de la nation. « La promotion de notre culture compte parmi nos priorités, car elle ne cesse de s’épanouir tout comme elle contribue à notre développement. Je salue ainsi le MCC pour son travail et son dévouement » souligne le Président Andry Rajoelina dans son élocution.

Prônant ainsi avec ferveur les valeurs de l’Art oratoire, littéraire et musical de la Grande île, le centre culturel Ivokolo ne s’endort pas sur ses lauriers. Entre découvertes, expositions et surtout les transmissions de savoir autour de la culture malgache sous toutes ses formes, il affiche une programmation des plus fédératrices. De tous âges et de tous horizons, nous y sommes ainsi conviés à s’y rendre pour s’imprégner de ces valeurs qui régissent notre identité culturelle, mais qui ont surtout forgé l’histoire de notre pays. C’est dans ce registre justement que la commémoration des 125 ans de la disparition du Prince Ratsimamanga et de Rainandriamampandry s’est également clôturée au centre Ivokolo Analakely ce dimanche.

Pour l’occasion, la présentation d’une pièce théâtrale inédite, portée par de jeunes acteurs et étudiants ont égayé les planches de la salle Charles Ravaloson dans l’après-midi. Retraçant l’histoire de ces deux illustres personnalités de notre histoire et leur vécu durant cette période coloniale qui a bouleversé le pays, la pièce a su émouvoir, surprendre et enchanter l’auditoire par la passion dont ont fait preuve les jeunes comédiens.

La ministre de la Commu­nication et de la Culture, Lalatiana Andriantongarivo de souligner « Il reste très important pour nous, mais surtout la génération future, que l’on continue à perpétuer ainsi l’histoire de notre pays. Nous continuerons à soutenir toutes les recherches et documentations qui serviront à valoriser l’histoire de notre pays ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter