Accueil » Social » Gestion des ressources naturelles – Dix ans de contrat pour le VOI Tamia
Social

Gestion des ressources naturelles – Dix ans de contrat pour le VOI Tamia

Après la réussite confirmée des deux contrats dont un contrat d’essai de 4 ans et un renouvellement d’une durée de 10 ans, la communauté de base ou le VOI Tamia ( Tatamo Miray d’Andranobe) vient d’acquérir son troisième contrat qui dure 10 ans de plus. La signa ture de ce con tra t accompagné du cahier de charge et du plan d’aménagement a été aussi effectuée durant la cérémonie d’officialisation du renouvellement du transfert de gestion du lac d’Andranobe et de la forêt d’Ambohitsokina, le jeudi 22 août.

Sous l’appui technique de la direction régionale de l’environnement et du développement durable et de la direction régionale de l’ agriculture, de l’élevage et de la pêche, ce projet renouvelable de transfert de gestion des ressources naturelles, promu par le réseau Tafo Mihaavo Vakinankaratra, appuyé financièrement par le GEF/SGP/PNUD vise la responsabilisation de la communauté locale à la gestion durable des ressources naturelles, afin que cette dernière puisse développer l’économie et le social tout en assurant la durabilité des ressources exploitées.

Outre la gestion durable, la protection des ressources naturelles qui leur sont confiées, attend les membres du VOI Tamia Andranobe. Le reboisement du bassin versant qui joue un rôle important sur l’avenir environnemental du lac et de ses environs et le rempoissonnement du lac ainsi que le respect des lois y afférent, font ainsi partie des engagements de la communauté de base qui vient d’obtenir et de signer le contrat de gestion. « Malgré le transfert de gestion, les ressources naturelles font toujours partie des propriétés de l’État. Seule la gestion appartient à la VOI», note Cook Chantal, chef du service régional de Pêche d’Antsirabe qui n’a pas manqué d’affirmer qu’une évaluation des activités et des rapports effectués par le VOI se fera tous les 2 ans.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi