Accueil » Social » Examen : Parents et candidats, même stress
Social

Examen : Parents et candidats, même stress

Une note d’impatience et de stress s’affichent sur le visage des candidats et des parents. Ils sont venus vérifier leurs noms au niveau des centres d’examen, hier. « Les deux matières Malagasy et le Problème me font un peu peur, surtout pour l’expression écrite que je ne maitrise pas assez », avoue Zohasina, candidate au centre d’examen à Ambohipo. C’est le cas également pour un parent venu accompagner son enfant, hier. « Comme tout parent, on est un peu inquiet mais on soutient les enfants sur tous les plans, entre autres moral, kit scolaire et fournitures ainsi que le déjeuner pour le jour J », décline un parent d’élève.

De leur côté, d’autres candidats sont confiants pour affronter les examens. « Je suis un peu stressé mais j’ai bien révisé mes cours malgré quelques contraintes », avance Falinirina, un garçon de 10 ans. Pour ce jour, les parents se sont reparti les tâches pour s’occuper des candidats. « Mon rôle est de suivre mon fils pour cette journée tandis que ma femme prépare le déjeuner à la maison pour le faire apporter pour moi et mon fils », confie Hervé, un père de famille, venu accompagner son fils de 11 ans.

Consignes

En ce qui concerne les centres d’examen, ils sont fin prêts pour accueillir les candidats. « Tous les préparatifs, entre autres, l’aspect logistique et humain sont prêt pour accueillir les deux mille cent vingt-sept candidats répartis dans quarante-quatre salles pour cette session », déclare Lanto Harisoa Ravololomanana, Chef du centre au CEG Antanimbarinandriana. Pour hier, les réunions préliminaires ont été achevées pour la circonscription scolaire (Cisco) Tana Ville. « Après la réunion de samedi, toutes les instructions ont été données aux membres du jury, aux surveillants dans les salles d’examen, pour ce jour (ndlr : hier)», indique Zoelifara Ranoroaliravaka, adjoint pédagogique de la Cisco Tana Ville.

Par ailleurs, les sujets d’examen sont sous haute sécurité dans les locaux du commissariat des six arrondissements. Ces derniers seront récupérés par les chefs de centre avant six heures du matin. Dans la Cisco Tana Ville, vingt-huit mille six cent quarante-huit candidats vont plancher sur la composition écrite, pour ce jour. Les élèves ont à composer sur sept matières dont les opérations d’une durée de 30 minutes pour commencer et la géographie d’une même durée pour finir. La première épreuve débutera à huit heures pour la matinée et la dernière s’achèvera à 15 h 55 minutes. « Les candidats doivent se munir de leur convocation et de leur carte d’identité scolaire. Il ne faut non plus manger de mets trop gras pour éviter les incidents durant les épreuves.», recommande Lanto Harisoa Ravololomanana.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi