Accueil » A la une » Etat d’urgence sanitaire – Les mesures de confinement s’assouplissent
A la une Politique

Etat d’urgence sanitaire – Les mesures de confinement s’assouplissent

Le  Premier  ministre  Christian  Ntsay  a  expliqué  les  instructions  à  suivre  durant le  confinement.

La population entre dans la dixième partie du confinement. La décision qui prévoit le prolongement de l’état d’urgence sanitaire a été prise en conseil des ministres, samedi.

C’est reparti pour la prochaine étape du confinement. Le Premier ministre Christian Ntsay a détaillé les instructions à suivre pour la suite de la guerre sanitaire, hier. Certains points sur les mesures de confinement sont néanmoins allégés à partir de ce jour.

Pour la région Anala­manga, les heures de travail pour toutes les activités sont prolongées jusqu’à 13 heures si elles ont été fixées de 6 heures à 12 heures auparavant. Selon le Chef du gouvernement, les entreprises du secteur privé, même celles qui ne s’occupent pas des services essentiels peuvent rouvrir leurs portes si les mesures d’hygiène nécessaires dans le lieu de travail sont maintenues et si le transport de personnel est assuré.

Mesures Les mêmes dispositions sont applicables pour les restaurants. Tous ces services devront cesser à 13 heures. Le Premier ministre a aussi mis l’accent sur la circulation des motos dans la région Analamanga. Le motard peut transporter un autre passager à condition de présenter des pièces justifiant que la personne est un membre de la famille.

Les autres mesures qui s’imposent dans le cadre de la lutte contre la pandémie sont toujours maintenues. Le port de masque reste obligatoire pour tous les citoyens et le travail d’intérêt général sera appliqué aux contrevenants sur ce sujet. Le transport des marchandises est autorisé tandis que celui des dépouilles mortelles hors et vers la région Analamanga reste interdit. La circulation des personnes sur les zones nationales ainsi que dans les zones urbaines et suburbaines sont encore suspendues. Seuls les taxis -ville qui transportent les malades ou qui effectuent des courses aux pharmacies peuvent travailler, à condition que le nombre des passagers ne dépasse pas les trois personnes. Le couvre-feu est instauré de 20 heures à 4 heures du matin.

L’allègement du confinement est également accordé à Toamasina I et II, Moramanga et Fenoarivo Est. Les activités s’achèvent à 17 heures et les transports en commun à 19 heures. L’application des mesures ainsi que les différentes règles sont confiées aux autorités locales pour les autres régions après l’aval du Centre de commandement opérationnel Covid-19 régional.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi