Actualités Culture

Mahamasina – Un podium festif écourté

Avec une affiche des plus prometteuses regroupant une ribambelle d’artistes populaires, le traditionnel podium au stade de Mahamasina a rassemblé, comme à l’accoutumée, une marée humaine. Un rendez-vous des plus enjoués qui fait suite au défilé habituel dans la matinée du 26 juin. Les festivités à travers le podium de Mahamasina ont officiellement débuté vers 15h.
Le lieu noir de monde a vibré d’impatience à l’attente du premier groupe, et le public fidèle à lui-même s’est facilement laissé enivrer par l’instant.
Avec Oladad, Samoela, Arnah, Wawa et Luyanna, Jerry Marcoss et Stéphanie à l’affiche, le spectacle a été prometteur et a su enchanter la population jusqu’en début de soirée. « Aujourd’hui, on va célébrer comme il se doit ces cinquante-six ans du retour de notre indépendance. On est aussi bien ici pour faire la fête que pour honorer notre patrie », a alors scandé l’humoriste Francis Turbo à l’animation.
Oladad a ouvert la scène avec ses mélodies entraînantes originaires de Fianarantsoa, suivi de Samoela qui, fidèle à lui-même, a chanté ses chansons les plus taquines. Arnah est monté après sur scène pour se redécouvrir au public. L’une des prestations les plus attendues de la journée, Wawa et la portugaise Luyanna ont amplement séduit l’auditoire avec leur énergie et leur fameux tube « Ela ela ». Le prince du Kawitry a bien réveillé un public qui était assez timide au début du spectacle. Stéphanie, pour sa part, n’a pas pu jouir de la scène suite à un événement tragique au sein du stade au moment où, ses danseurs, et ses musiciens et elle allaient commencer leur tour.

A. P. R.