Accueil » Faits divers » Huissière agressée – L’enquête patine
Faits divers

Huissière agressée – L’enquête patine

Quinze jours se sont écoulés après les coups et blessures volontaires d’une huissière en exercice de sa fonction à Soavinandriana, mais aucun interrogatoire ni audition n’ont toujours été entamés. L’affaire risquerait même d’être étouffée. La victime a effectué sa déposition le jour même de son agression. L’enquête patine, selon les explications dernièrement reçues.

La partie adverse aurait vainement cherché à arranger l’affaire à l’amiable. L’huissière ayant subi de son outrecuidance, celle de « je connais une personne haut placée », craint qu’elle soit parvenue à ses fins. Jusqu’à présent, personne n’a été mis en examen ni traduit au parquet pour sa séquestration suivie de coups et blessures volontaires, destruction et vol des documents et des objets. D’autres informations glanées révèlent qu’une plainte aurait été déposée contre l’huissière pour violation de domicile.

En revenant aux faits, l’officier ministériel effectuait une sommation au sein des onze héritiers en conflit, le 12 mai à Soavinandriana. Elle est venue pour la troisième fois chez eux. Elle a finalement été agressée par la femme de l’un des bénéficiaires et leur fille.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter