Accueil » A la une » Concours littéraire international – Le prix RFI Théâtre 2020 assez méconnu
A la une Culture

Concours littéraire international – Le prix RFI Théâtre 2020 assez méconnu

Valérie Cachard, la lauréate du Prix RFI Théâtre 2019, a pu profiter de la promotion offerte par les organisateurs.

L’appel à écriture pour le Prix RFI théâtre 2020 a été clôturé le 26 avril à minuit. Bon nombre d’auteurs malgaches ne connaissent pas l’existence de ce concours.

Peu informés. Malgré les affiches et le lancement sur les ondes de RFI portant sur l’appel à écriture du Prix RFI Théâtre 2020, la plupart des auteurs malgaches ne connaissent pas l’existence de ce concours dont les inscriptions se sont clôturées le dimanche 26 avril à minuit.

Joints au téléphone hier dimanche, quelques responsables des compagnies de théâtre à Antananarivo et quelques auteurs malgaches avouent ignorer la tenue du Prix RFI Théâtre 2020. Madagascar serait peu représenté à ce concours.

Seuls les organisateurs pourront confirmer la présence des Malgaches à ce tremplin littéraire d’envergure internationale. « Le rythme de la vie dans la capitale nous coupe parfois de pas mal de choses. Des fois, on passe à côté des choses intéressantes comme ce concours, par exemple. J’avoue qu’on écoute rarement RFI, peut-être que les actualités nationales nous préoccupent plus que celles qui se passent ailleurs », explique la responsable d’une compagnie de théâtre à Antananarivo. Les autres auteurs qui connaissent l’existence de ce concours avouent être préoccupés par autres choses. « Je n’arrive pas écrire tant que je n’ai pas l’esprit tranquille. Ces derniers temps, la vie à Madagascar ne me donnait pas un instant pour finir un chapitre. Il faut aussi reconnaître que peu d’auteurs vivent de l’écriture à Madagascar », constate Von, un auteur malgache.

Un tremplin d’envergure

Pendant six années consécutives, Le Prix RFI Théâtre est ouvert aux auteurs ayant entre dix-huit et quarante-six ans et vivants en Afrique, dans les Caraïbes, dans l’océan Indien ou encore au Proche-Orient.

Pour l’année 2020, l’appel à écriture est également ouvert aux ressortissants des pays des zones précitées, vivants en France depuis moins de quatre ans et titulaires d’une carte de résident ou d’un statut de réfugié politique. Après la clôture des candidatures, le comité de lecture sélectionnera douze ou treize textes maximum qui seront soumis à un jury. Avec le cycle de lectures du Festival d’Avignon Ça va, ça va le monde !et avec le Prix Théâtre, RFI s’est engagé depuis plusieurs années dans la découverte et la mise en lumière de nouveaux talents de l’écriture dramatique.

RFI et ses partenaires offriront ainsi au lauréat un soutien professionnel et une exposition médiatique à travers une résidence de création scénique sur le texte lauréat au Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, une dotation financière attribuée par la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, l’organisation d’une résidence d’écriture en France, à la Maison des auteurs de Limoges, financée par l’Institut français ; l’organisation d’une lecture proposée par Théâtre Ouvert, Centre national des dramaturgies contemporaines à Paris, et enfin une promotion du texte et une mise en ondes sur les antennes de RFI.

L’édition 2019, l’autrice libanaise Valérie Cachard a gagné avec un monologue qui évoque la mémoire enfouie de son pays.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter