Faits divers

Université de Toliara – Des auteurs de lynchage impunis

Aucune arrestation signalée. Telle est l’évolution d’un lynchage de voleur de coq dans le campus universitaire de Maninday à Toliara. Placé sous soins intensifs au centre hospitalier de Toliara, l’individu passé à tabac luttait encore contre la mort hier. Cet acte de vindicte populaire est survenu mercredi après-midi. Âgé de dix-huit ans, l’individu cloué sur son lit d’hôpital a été pris en flagrant délit de vol de coq. Impitoyables, les personnes qui l’ont appréhendé ont tenté de le brûler vif.

Le quidam s’est introduit dans le campus pendant l’heure du déjeuner. La mort le guettait lorsqu’il a été surpris par des membres du comité local de sécurité. Des étudiants en furie s’y sont ensuite mêlés. C’est surtout à ce moment que le jeune homme a subi des actes de torture.

N’ayant pas été informés à temps, les gendarmes n’ont pas pu intervenir au moment des faits. Des éléments de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale à Toliara, envoyés pour faire le constat et porter assistance au blessé ont, par ailleurs, emmené ce dernier à l’hôpital lorsque celui-ci a été relâché par ses tortionnaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter