Accueil » Social » Francophone – Une bourse aux diplômés en économie
Social

Francophone – Une bourse aux diplômés en économie

A travers l’Agence Universitaire de la Francophonie dont le bureau à Madagascar se trouve à Faravohitra.

Les jeunes diplômés en économie ont à partir d’aujourd’hui jusqu’au 31 mai pour envoyer leur candidature pour une bourse réservée aux ressortissants de l’espace francophone.

Exclusif. C’est le caractère de la bourse consacrée aux jeunes économistes des pays francophones africains pour laquelle la soumission de dossiers est actuellement ouverte. La bourse inclut un séjour de trois à quatre mois afin de parfaire les connaissances des bénéficiaires et faire établir un réseau d’économistes entre eux. « A l’origine de l’initiative se trouve l’Observatoire de la Francophonie économique basé à l’Université de Monréal au Québec. Appuyer la recherche et valoriser les formations doctorales des jeunes passionnés d’économie sont les buts de l’octroi de la bourse », souligne les responsables.

Tous les jeunes désireux d’effectuer leurs études doctorales constituent les principaux bénéficiaires du lancement de la bourse. Les économistes de moins de trente-cinq ans peuvent postuler en ligne en constituant un dossier composé d’une lettre résumant les parcours académique et professionnel, les motivations et les retombées attendues d’un séjour de recherche international , une description du projet de recherche à réaliser durant le séjour de recherche , un CV complet sur le parcours scolaire, l’expérience professionnelle, les réalisations de recherche, la participation à des activités scientifiques et de formation, un relevé de notes officiel de l’ensemble des études universitaires, une lettre de recommandation du directeur de thèse, une attestation de scolarité récente, une copie du plus haut diplôme obtenu et une preuve que le programme de doctorat sera complété avant le 31 septembre 2020. « L’économie est une filière dynamique soutenue par les possibilités d’étudier à l’étranger accordées à la relève montante. Il ne pourra pas y avoir une pénurie d’enseignants-chercheurs en économie si des jeunes se consacrent davantage dans les études supérieures en économie ici à Madagascar comme à l’extérieur. Un cursus à l’étranger est un atout pour un économiste, car la mondialisation présente des débouchés énormes pour les diplômés en économie », indique un enseignant-chercheur.

Avantages
« Prioriser l’accès à une formation supérieure hautement qualifiée est ma principale préoccupation», indique un jeune étudiant en économie titulaire d’un doctorat et souhaitant tenter sa chance pour obtenir la bourse. Les économistes du pays sont également appelés à être en mouvement afin de renforcer l’espace économique francophone pour en faire un espace privilégié d’échanges, de coopération et de solidarité. La bourse de mobilité prévoit un séjour dans une des universités africaines désignée par l’Observatoire de la Francophonie Economique. Accepter ce lieu d’enseignement choisi par l’autorité d’octroi de la bourse est exigé des candidats reçus.

Ces derniers doivent, au préalable, privilégier un thème de recherche axé sur une économie centrée sur l’être humain et son épanouissement, une économie en croissance dans l’espace francophone. « L’idée même de la Francophonie économique aborde trois thématiques : la promotion de l’emploi par l’entrepreneuriat, l’intégration dans le commerce mondial et le développement local», précise les responsables. Avec l’implication de l’Agence Universitaire de la Francophonie qui propose des bourses diverses dans le cadre de la promotion de la Francophonie.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi