COMPTABILITÉ - L’insertion professionnelle des diplômés à accélérer


Employabilité. Hasina Rijaniaina Rakotoarimanana, un jeune diplômé en Comp­tabilité, travaille comme collaborateur comptable dans une société offshore. « J’ai déjà deux clients étrangers, en ce moment », lance fièrement ce jeune homme, samedi, dans le cadre de la sortie de trois promotions, sortant de l’association Contribution et promotion vers l’avenir, à l’espace Tahala Mielohasina Ambohimalaza. S’il a accédé à ce poste, ce serait grâce aux formations qu’il a suivies avec cette association, pendant une durée de six mois. L’objectif de cette association, qui a vu le jour grâce à Marthe Ralivao Ramiarama­nana, première femme médecin à Mada­gascar, est de donner un tremplin accélérateur aux jeunes diplômés, d’accéder aux professions de comptable. « Cette dame nous a encouragé à apporter notre contribution à l’éducation à Madagascar. Nous avons constaté que les jeunes diplômés ont de la difficulté à accéder à l’emploi. Nous avons, alors, pris l’initiative de lancer un programme gratuit pour les jeunes comptables. L’objectif est de faciliter leur insertion professionnelle », souligne Francis Ramiaramanana, expert-comptable et président de cette association. L’association accueille, les diplômés en Master, en Licence, et même les titu­laires du baccalauréat en gestion, qui ont des années d’expériences dans le domaine de la comptabilité. La formation dure six mois. Elle est à la fois théorique et pratique. Les formateurs sont des professionnels dans le métier de l’expertise comptable. L’association envisage de vulgariser cette formation dans tout Mada­gascar. En ce moment, elle est disponible à Antananarivo et à Antsirabe, avec une capacité d’accueil de vingt places par promotion. « En général, les sortants de notre offre de formation accèdent directement à l’emploi. Au moins 90% d’entre eux obtiennent un poste. Certains décident, toutefois, de poursuivre leurs études », enchaîne cet expert-comptable. La capacité des jeunes diplômés malgaches pousserait des employeurs en provenance des Métropoles, à externaliser leurs activités à Madagascar.
Plus récente Plus ancienne