Accueil » Régions » Enseignement supérieur – Des réformes se trament à l’université de Toliara
Régions

Enseignement supérieur – Des réformes se trament à l’université de Toliara

L’université de Toliara veut retrouver son charme physique et pédagogique d’antan.

Il n’y a pas que des problèmes de grèves d’étudiants. L’Université de Toliara avance aussi, lentement, dans ses projets de développement.

REGAGNER en honneur. L’université de Toliara entame à 65% ses projets de réforme pour retrouver sa place en tant que référence dans l’enseignement supérieur. Derrière les éternels problèmes de grèves d’étudiants et de retard de paiement de bourses qui pèsent sur la balance, les autres facettes de l’université cheminent, cependant, vers des objectifs de développement. « Nous avons posé comme défi de redonner la place que mérite l’université de Toliara. Cinq piliers de développement ont alors été établis et à réaliser en trois années. Nous sommes à l’heure du bilan. La digitalisation de la liste des étudiants, par exemple, fait déjà partie de notre projet de développement numérique. Cela nous permet en un tour de clic de tout connaitre sur un étudiant. Et nous ne pouvons que remercier l’État central de nous avoir donnés un coup de pouce pour la réaliser », explique Andriamanantena Razafiharison, président de l’université de Toliara.

Le programme de digitalisation de la base des données des étudiants est mis en œuvre par la direction régionale des Postes, des télécommunications et du développement numérique, et l’université de Toliara.

Banque

Les étudiants enregistrés en 2019, boursiers et non boursiers confondus, étaient au nombre de 9 063. L’année suivante, avec les redoublants et les étudiants âgés de plus de 28 ans qui ne bénéficient pas de bourses, la liste des étudiants inscrits et boursiers passe à 7 943.

Apres le paiement des bourses au milieu de ce mois, le nombre total indiqué est de 8 043. « C’est une liste additive en tenant compte des étudiants retardataires qui se sont présentés comme inscrits et boursiers pour l’année scolaire 2019-2020. Le paiement se fait par la Post money », souligne-t-il. Pour cause de Covid-19, l’année universitaire 2019-2020 n’a commencé qu’au mois de novembre 2020. Les étudiants avaient du temps pour s’inscrire. Une première liste a déjà été envoyée à la commission des bourses. Certains ne se présentent que maintenant. Les étudiants de la faculté DEGS possèdent, dorénavant, un compte auprès d’une banque avec zéro ariary à l’ouverture.

Les réformes concernent également l’élaboration d’un manuel de procédures, présenté en 2020. « Le manuel souligne ce qu’il faut faire en termes administratif, pédagogique et en recherche. Ce qui n’a jamais été fait auparavant » ajoute le président. Un autre pilier de développement a consisté à concevoir une politique de recherche dans l’université de Toliara, qui est actuellement en phase de validation. L’objectif est de rehausser les valeurs académiques des recherches.

L’Université de Toliara possède également son propre logiciel AUGURE pour gérer au mieux le personnel administratif et technique. Le salaire de ce dernier accuse presque six mois de retard. La gestion du patrimoine, en revanche, constitue encore une grosse épine aux pieds de l’université.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter