A la une Magazine

Prévention de propagation – Des personnes introuvables à Atsinanana

L’Hôpitaly be de Toamasina se tient prêt, ayant reçu les tests de prélèvement.

Une nouvelle liste de personnes « dangereuses » publiées. Vingt-et-un individus potentiellement porteurs du coronavirus font l’objet de recherche dans la région Atsinanana. Selon une source, ces personnes ont séjourné dans les pays touchés par le coronavirus, et devraient être en confinement, mais « sont introuvables ou injoignables ». Elles présentent un danger, si elles ont contracté le virus durant leur voyage et si elles n’ont pas respecté le dispositif de confinement en entrant en contact avec d’autres individus.

Leurs identités ont été diffusées, hier. « Quatre d’entre elles sont déjà retrouvées. Elles se sont manifestées de leur plein gré », affirme une source auprès de la direction régionale de la Santé publique Atsinanana, hier. Il reste, ainsi, dix-sept individus injoignables et recherchés sur la côte Est.

Dimanche, vingt-trois passagers en provenance de l’Europe, ont été activement recherchés dans la région d’Analamanga et à Toliara, entre autres. Ils auraient été injoignables lors des contrôles par téléphone de leurs coordonnées, et l’un d’entre eux aurait fourni des informations inexactes dans la fiche de traçabilité des passagers. Lalatiana Rakotondrazafy Andriantongarivo, ministre de la Communication et de la culture, a affirmé sur le plateau du « Miaramanonja », mardi, que la plupart de ces personnes recherchées ont été retrouvées.

Pourtant presque chaque jour, des personnes en provenance de l’étranger et qui n’ont pas respecté le dispositif de confinement, se font interceptées. Un homme a été retrouvé à Ambila Lemaitso, mardi, et une femme dans un hôtel à Vohémar, hier. Ils ont été retrouvés, grâce au signalement de leur voisin ou de leur famille. Le Chef de l’État rappelle à tous que si le dispositif de confinement est respecté, Madagascar pourra maîtriser la propagation du coronavirus. Tout le monde est invité à rester chez soi.

Quatre-vingt dix cas suivis à Toamasina

Le dispositif de confinement s’applique à Toamasina I et Toamasina II. Plus de quatre-vingt dix individus sont suivis dans ces deux districts, selon notre source. Ils ont séjourné dans les pays affectés par le coronavirus et sont arrivés à Madagascar, ces dernières semaines. Ils vont passer à un test de diagnostic pour confirmer s’ils sont porteurs du virus ou non. Les kits de prélèvements sont arrivés à Toamasina, hier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter