Actualités

Importation – Des navires perdants pendant la quarantaine

Les préventions au Coronavirus concernent également les navires qui accostent les frontières de Madagascar. Suivant l’arbitrage du comité de vigilance du Port de Toamasina, les navires transportant les marchandises en vrac sont contraints de suivre la quarantaine de quatorze jours à leur arrivée. Ces navires avec leurs marchandises sont indiqués avoir effectué de longues traversées et sont vulnérables à la contamination du virus. En général, le délai des opérations de débarquement pour un navire ne dépasse pas les cinq jours. La mesure de mise en quarantaine devient un blocage à la chaîne logistique d’approvisionnement. « Cela peut entraîner un découragement des compagnies maritimes », estime le ministère de l’économie et des finances, lors d’une descente au port avec l’équipe de la Douane. « Il serait plus logique de confiner les membres de l’équipage et non les marchandises vu que le virus ne se transmet pas sur les marchandises », ajoute le ministère. Le volume des importations est resté stable et suit le ralentissement d’activités comme un peu partout dans le monde.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter