Social

Fokontany Amboditsiry – Les agents de nettoyage assurent l’assainissement

A la troisième journée du confinement, les agents de nettoyage dans le Fokontany d’Amboditsiry se mettent au travail. Ils sont treize à assurer l’assainissement dans les secteurs. Eric Dédice, un agent de nettoyage prend ses activités à six heures. Depuis lundi, il constate que le volume des déchets dans les bacs installés dans les recoins de la rue a augmenté. Équipé d’une charrette, de bottes, de gants et d’un tablier, Eric Dédice, porte un cache bouche durant les heures du travail. « Les équipements sont complets mais je ne me sens pas à l’aise quand je mets mon cache bouche. Si je tire la charrette, ma respiration est perturbée », explique-t-il.

Les agents de nettoyage s’arment de courage. Si tous les jours, ils partagent la rue avec les passagers et les automobilistes en tirant les charrettes pleines de déchets, depuis lundi, le premier jour du confinement, Eric Dédice et son équipe circulent librement pour jeter les ordures ramassées dans le grand bac installé au bord de la route principale. « En ce moment, les gens restent chez eux. Quant à nous, nous n’avons pas le choix, nous sommes retenus au travail », regrette-t-il. Au niveau du grand bac, des agents munis de tabliers bleus collaborent pour éviter le débordement des déchets. Aucune mesure exceptionnelle n’a été ordonnée par rapport aux heures de travail de ces agents. Ils sont censés continuer l’assainissement du fait que le service de voirie est réquisitionné durant les quinze jours de confinement décrété par le pouvoir.