Accueil » Actualités » Lutte contre le cancer – Un centre de radiothérapie au cobalt à Befelatanana
Actualités

Lutte contre le cancer – Un centre de radiothérapie au cobalt à Befelatanana

Du  matériel  de  soin  high-tech  est  installé  au  centre de radiothérapie  de  Befelatanana.

« Le but ici est de sauver des vies ». Des mots dits par Andry Rajoelina, président de la République, durant la cérémonie d’inauguration du centre de radiothérapie au Cobalt, du Centre hospitalier universitaire Joseph Ravohangy Andrianavalona (CHU-HJRA), mais hébergé par chez son voisin, le Centre hospitalier universitaire Joseph Raseta à Befelatanana (CHUJRB), hier.

Fruit de la coopération entre l’Etat et l’Inde, ce centre de radiothérapie, selon les orateurs d’hier, propose des équipements de soin hightech, renforcés par un scanner dernier cri. « Comme cela, les patients ne feront plus le va et vient entre différents service, ou même différents établissements. Ils auront tous les équipements nécessaires au diagnostique et au soin ici », explique le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, ministre de la Santé publique.

Un incinérateur de déchets médicaux est, également en cours de construction à côté du centre. Ceci afin d’éviter que les matériaux de soin usagers ne soient jeter n’importe où, d’autant plus, qu’il est question ici de radiothérapie. A entendre les propos du président de la République, par ailleurs, l’objectif étatique est que ce centre oncologique soit accessible à tous. Aussi, le tarif du traitement est de 45.000 ariary la séance.

« Ce centre ouvre une nouvelle page dans le système de santé à Madagascar. Il contribuera à alléger considérablement la charge et les contraintes des patients », affirme le Chef de l’Etat, en remerciant Abhay Kumar, ambassadeur de l’Inde, pour la contribution de son pays au projet. Selon le locataire d’Iavoloha, le centre de radiothérapie au cobalt hébergé à Befelatanana, « peut soigner tous les types de cancer ». Il ajoute qu’il pourra accueillir jusqu’à une cinquantaine de patient par jours, soit plus de mille pas mois.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter