Accueil » A la une » Antsirabe – Une fillette de six ans violée en plein jour
A la une Faits divers

Antsirabe – Une fillette de six ans violée en plein jour

Le  viol  a  été  commis  en  plein  jour  à  Talata  Antsirabe.

Seule en train de jouer à midi, une gamine de six ans a été isolée dans un chantier par un prédateur sexuel. Âgé de seize ans, le violeur a pris la fuite après avoir sévi.

Acte odieux en plein jour à Talata, Antsirabe. Avant-hier, une petite fille de six ans a été victime d’un abus sexuel. L’auteur n’est autre qu’une personne de son entourage, un adolescent de seize ans. D’après les informations recueillies auprès de la gendarmerie nationale, le viol a été perpétré aux alentours de midi. L’enfant était en train de jouer seul, lorsque le prédateur sexuel l’a repéré pour ensuite l’isoler dans un endroit à l’abri du regard, où le crime a été commis.

L’auteur de l’abus sexuel connaît très bien les environs. A l’heure du déjeuner, où la plupart des riverains étaient restés dans leurs domiciles respectifs, le violeur a entraîné la fillette dans une maison en construction . Après en avoir fini avec sa victime, l’adolescent a quitté les lieux tout en proférant des menaces à cette dernière pour qu’elle ne raconte rien de ce qu’elle a enduré.

Alors que l’auteur de l’abus sexuel s’était déjà évanoui dans la nature, l’état de la gamine, sous le choc après l’agression, a mis la puce à l’oreille des personnes des environs.

Recherches

Abandonnée à elle même après être sortie avec beaucoup de peine du chantier désert où elle a vécu le pire cauchemar de sa vie, la malheureuse pleurait à chaudes larmes, ce qui a suscité la compassion des personnes qui l’aperçurent. En s’approchant, elles ont remarqué les traces de sang sur ses vêtements, c’est alors que le viol qui venait d’être commis a été découvert. La petite fille connaît très bien son violeur. Malgré son bas âge et le calvaire qu’elle venait de vivre, elle a permis l’identification du violeur en communiquant son nom.

Alertée, la gendarmerie a dépêché des éléments pour faire le cons ta t e t recueillir des témoignages. Des recherches ont été lancées afin de retrouver le fuyard mais celui-ci avait déserté les environs. Ses proches ainsi que les personnes de son entourage ont été interrogés pour retrouver ses traces mais en vain. Jusqu’à hier, le jeune homme restait introuvable. La fillette a été pour sa part conduite sans tarder chez un médecin. Des examens ainsi qu’un accompagnement psychologique se sont avérés nécessaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter