Economie

Secteur maritime – Difficile élaboration de la politique nationale

Intensifier la modernisation de la gouvernance du transport maritime. C’est l’objectif que se fixe l’Agence Maritime Portuaire et Fluviale (APMF) dans l’élaboration de la politique nationale régissant ce secteur. La validation de ce document devait s’effectuer, hier à Anosy, en présence des représentants de toutes les parties prenantes de ce secteur d’activité.

Ces derniers ont, cependant, émis un bon nombre de réserves face à la version finale de la politique en question. « L’élaboration de ce document ne s’est pas fait en un jour. Il aura fallu plus d’une décennie pour en arriver à ce rendu final qui a été présenté aujourd’hui. Pourtant, même à ce stade, des modifications doivent encore être apportées afin que cette politique corresponde aux attentes de tous les acteurs du secteur », explique le capitaine de vaisseau, Jean Edmond Randria­nantenaina, directeur général de l’APMF. « Malgré la consultation de tous ces acteurs, le document est encore loin de refléter les réalités que vivent les gens de mer », déplore Barthélemy Randrianarison, officier de la marine marchande.