A la une Magazine

Jubilé – Mazda, une marque centenaire

La CX-30 a émerveillé tous ceux qui sont venus à l’afterwork.

30 janvier 1920, une date à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de l’automobile. Une date choisie par Jujirō Matsuda pour fonder l’entreprise Toyo Cork Kogyo Co., Ltd. Par la suite, l’appellation Mazda est officiellement adoptée en 1934. Tout avait débuté par la fabrication de bouchons de liège, destinés à l’industrie vinicole. Mais la société s’est métamorphosée au fil des années, pour sortir sa première voiture de tourisme en 1960, en l’occurrence R360.

À l’époque, le Japon est en pleine relance, après la deuxième Guerre Mondiale. Le gouvernement encourage alors les entreprises du pays à se lancer dans l’automobile, à travers le People’s Car Plan. Un choix judicieux, vu la réussite enregistrée depuis. Parmi ces entreprises qui ont brillé jusqu’à maintenant, Mazda bien entendu, qui a su se renouveler pour séduire chaque génération.

Après s’être implanté en Europe et en Amérique du Nord, le constructeur nippon a débarqué à Madagascar en 1984, chez Oceantrade. Une année qui coïncide avec un nouveau changement d’appellation, pour devenir Mazda Motor Corporation.

Polyvalence et diversité

Dans la Grande île, Mazda est devenu presque un nom commun. Il sert souvent à décrire les minibus, peu importe leur marque.

Demandez aux habitués des 119 qui relient la cité des 67ha à l’université d’Ankatso. Qu’importe !Si le géant japonais s’est fait une place au soleil dans l’univers automobile, c’est grâce à sa polyvalence et à la diversité de sa ligne de produits. Jugez-en par vous-mêmes. Chez les roadsters, la MX-5 est rapidement devenue une icône. En compétition, la 787 B a remporté les 24 Heures du Mans en 1991. Dans le segment des sportives trois portes, les RX-7 et RX-8 figurent parmi les préférées des amateurs de tuning JDM. Côté utilitaire, le pick-up BT-50 n’a rien à envier à ses rivaux. Et pour ceux qui recherchent des berlines cinq portes, la Mazda 6 demeure incontournable. Autant de modèles répartis sur une gamme très large, qui s’adressent à une clientèle toute aussi variée.

Comme cité précédemment, Mazda a su s’adapter à son époque. Ces dernières années, les SUV et crossovers ont pris le dessus sur le marché mondial. Madagascar n’échappe pas à cette dynamique, vu le nombre de 4×4 circulant à Antananarivo notamment. Dans un segment à fort potentiel comme celui-ci, la série CX s’est imposée comme un incontournable. Si la CX-3 se présente comme un crossover destiné essentiellement à un usage urbain, on évolue, petit à petit, au fur et à mesure qu’on grimpe, pour arriver à la CX-9, un imposant SUV de plus de 5m.

L’an passé, ont été lancées les nouvelles Mazda 3 et CX-30. Il s’agit de la septième génération. Ces deux machines ont été construites en vue de la célébration du centenaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur d’Hiroshima a tapé dans le mille, avec des machines aussi réussies sur le plan esthétique que novatrices sur le plan technologique.

Mazda 3, un savant mélange de sportivité et de luxe.

Mazda 3 et CX-30, les têtes d’affiche de la marque

120 ch pour la version 1,5L et 165 ch pour la version 2L. La Mazda 3 se présente aujourd’hui comme la tête d’affiche de la firme japonaise. Elle a émerveillé le public durant le Salon de l’Auto d’octobre 2019. Et elle continue aujourd’hui d’attirer tous les regards, dès qu’on pénètre dans le showroom d’Andraharo.

Oceantrade mise sur le savant mélange entre sportivité et luxe avec la Mazda 3. Elle est ainsi proposée en trois niveaux de finition : Deluxe 1,5L, Deluxe 2L et Flagship 2L. Toutes sont équipées de boîte de vitesses automatique à six rapports. De quoi agrémenter et améliorer la conduite.

Le même bloc 2L de 165 ch équipe la CX-30. On parle ici d’une déclinaison SUV. De ce fait, elle bénéficie logiquement d’une garde au sol plus importante, soit 175 mm. Sans oublier un poste de conduite surélevé. Autant on se sent en osmose avec le bitume sur la 3, autant on a l’impression de dominer la route sur la CX-30.

Design épuré

Quand on évoque Mazda, on pense immédiatement à la technologie Skyactiv. Une technologie propre au constructeur nippon, qui distingue ses moteurs. En résumé, le système permet d’augmenter le taux de compression. Le tout en réduisant par la même occasion la consommation et les émissions de gaz. Outre les performances très prometteuses de leur quatre-cylindres en ligne, la Mazda 3 et la CX-30 se démarquent par leur design épuré. Impossible de rester indifférent devant les phares superbement étirées, ainsi que la fluidité de leurs courbes. On reconnait du premier regard l’ADN Mazda.

Le troisième millénaire correspond indéniablement aux avancées technologiques galopantes. Sur ce point, les deux sont au top. Écran tactile 8’’, affichage tête haute projeté, écran de conduite active avec vue 360° ou encore haut-parleurs Bose, la marque japonaise frappe fort pour marquer son centenaire.