A la une Social

Epidémie – La prévention du coronavirus se complique

Le contrôle des passagers en provenance de l’étranger est renforcé.

Des responsables du ministère de la Santé publique ne cachent pas leur appréhension face à l’expansion du coronavirus à travers le monde. « La situation commence à se compliquer, car la maladie se propage dans plusieurs pays », informe une source auprès de ce ministère, hier. Le coronavirus touche déjà une trentaine de pays. Parmi eux, la France, où cinq cas sont confirmés depuis le 25 février. L’un, un sexagénaire, a succombé dans la nuit du mardi au mercredi. L’Italie, avec plus de trois cent soixante dix cas confirmés et une dizaine de décès, est considérée comme le foyer principal de la maladie en Europe.

Malgré cette rapide progression de la maladie, le Gouvernement n’a donné aucune instruction sur la suspension des vols reliant Madagascar à l’Italie, ainsi que Madagascar à la France, jusqu’à hier. « Comme c’est la basse saison, le vol reliant Milan à Nosy Be est suspendu », s’en est tenue à dire une source. Une autre source auprès du ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie, a indiqué que « des propositions ont été envoyées au niveau du Gouvernement, sur cette suspension de vol entre Milan et Nosy Be ». « La suspension du vol reliant France à la Madagascar dépendra de l’évolution des chiffres envoyés par l’Orga­nisation mondiale de la Santé (OMS)».

Prêt à agir

Le ministère de la Santé publique se prépare déjà à la prise en charge d’un éventuel cas de coronavirus importé, voire d’une épidémie. « Nous préparons toutes les formations sanitaires, à savoir, les hôpitaux, les centres de santé de base, sur un éventuel cas de propagation de la maladie. Nous préparons, par ailleurs, d’autres centres d’isolement et de prise en charge », enchaine la source auprès de ce ministère. De retour de Pékin, Bruce Aylward, l’expert qui dirige la mission conjointe OMS/Chine a sollicité qu’« il faut être prêt à agir à une plus grande échelle, et cela doit être fait rapidement ».

Au niveau des aéroports internationaux et des ports, le contrôle des passagers en provenance de l’étranger est renforcé, notamment, pour les pays où il y a une hausse des cas. Madagascar ferait partie des pays où le dispositif de contrôle de santé est le mieux renforcé.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Je crois que les vols Milan- Nosy bé reprennent habituellement début Avril principalement pour les touristes d’un hôtel de luxe de darsalam.
    j’espère que si l’épidémie se maintient en Italie les aurorités malgaches suspendront ces vols.
    j’ai pris un billet depuis La Réunion pour le 16 mai.