Culture

Bénévolat – Réaliser « Le journal des rêves » pour les EPP

Les associations Friends of Madagascar et Teach for Madagascar réalisent le projet Diary Nofy, Le journal des rêves, consistant à produire des livres de contes et à les distribuer gratuitement dans les EPP.

Tout d’abord, les inscriptions au concours de création de petits contes pour enfants restent encore ouvertes. Il s’adresse à tout le monde. Actuellement, plus de cent personnes s’y sont inscrites. Les règlements sont disponibles sur les pages facebook des deux associations. Les contes écrits doivent refléter la culture malgache et contenir des leçons de morale.

« Les imaginations de chaque personne peuvent nourrir le rêve d’un enfant pour que celui-ci puisse avoir de l’imagination à son tour », précise Tinawati Soesianto, fondatrice de Teach for Madagascar et représentante locale de Friends of Madagascar.

Ensuite, une vente-exposition d’œuvres d’art se déroule jusqu’au 30 novembre au Tamboho Boutik à Ambodivona. Elle servira à collecter des fonds pour la production de livres qui contiendront les cinq meilleurs contes sélectionnés à partir dudit concours.

Plusieurs pièces réalisées par des enfants et des artistes bénévoles sont à découvrir au Tamboho Boutik. Elles incarnent l’esprit de Noël et sont fabriquées à partir des matériaux de récupération. Arbres de Noël, décorations, tableaux composent l’ensemble. Une vente aux enchères des pièces restantes clôturera cette exposition.

« Nous incitons les gens à venir voir ces objets originaux faits avec amour, d’en acheter, ou même participer directement à la production d’un livre que l’on estime à deux mille cent ariary le prix. Cela contribuera à financer notre projet à but éducatif. Nous comptons produire, au moins, vingt cinq mille livres. Ce chiffre correspond au nombre au nombre d’EPP dans la Grande île », explique Tinawati Soesianto.

Friends of Madagascar et Teach for Madagascar opèrent dans le système éducatif à Madagascar par des actions de bénévolat. Friends of Madagascar, fondé en 2006, a déjà ouvert trente bibliothèques rurales.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter