Accueil » A la une » Edgard Razafindravahy – Les spéculateurs du ciment avertis
A la une Economie

Edgard Razafindravahy – Les spéculateurs du ciment avertis

Edgard Razafindravahy ne lâche rien. Il a réaffirmé sa volonté de lutter contre la hausse injustifiée des prix. Comme ceux du ciment.

Fermeté et détermination. De la part du ministre de l’Industria­lisation, du commerce et de la consommation, Edgard Razafindravahy, face à la montée incompressible des prix des matériaux de construction. Surtout ceux du ciment et du fer. « Ceci vaut avertissement aux spéculateurs qui font grimper ces prix » a-t-il asséné en prenant la parole à l’inauguration du magasin ABC by Bricorama, hier à la City Ivandry. Le ministre a exhorté Feride Ismael, président directeur général du Groupe SIRR, Sociétés d’investissements et de représentations régionales, auquel appartient ABC à prendre ses responsabilités dans la lutte contre l’inflation. Aupa­ravant il l’a félicité « pour avoir franchi cette étape ».

« De cette alliance entre ABC et Bricorama, j’en attends trois retombées essentielles. D’abord, les créations d’emplois qui assurent une existence décente, par l’ouverture d’autres magasins et l’offre d’autres services. Puis, la baisse de ces prix suscités afin de soulager le pouvoir d’achat des consommateurs. Enfin, la promotion des produits locaux sous le label « Malagasy ny antsika ». Vous savez mieux que quiconque qu’on ne peut développer le pays sans une industrialisation à l’échelle nationale. J’espère voir très bientôt dans vos rayons les articles des Zones pépinières industrielles, ZPI, que nous commençons à instaurer ».

Objectif atteint

En filigrane de ce partenariat entre ABC et Bricorama, Edgard Razafindravahy voit transparaître « la confiance des investisseurs étrangers au pays. Leurs apports financiers sont utiles et nécessaires pour soutenir la croissance économique. Il s’agit aussi de la concrétisation des pourparlers organisés entre opérateurs économiques francophones à Paris au à la fin du mois d’août. Sous l’égide du Medef, avec une participation effective du président de la république, Andry Rajoelina. Bricorama est une des enseignes françaises la plus connue. Si l’objectif a été d’attirer des capitaux français, il a été atteint » soutient-il.

Cet événement atteste aussi que la reprise des activités économiques commence à être ressentie dans divers secteurs. Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménage­ment du territoire et des services fonciers, Naina Andriantsitohaina, maire de la capitale, des diplomates accrédités à Antananarivo, ont honoré de leur présence cette cérémonie inaugurale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter