Accueil » Economie » Commerce – Obligation d’affichage des prix en ariary
Economie

Commerce – Obligation d’affichage des prix en ariary

Rappel à l’ordre. La Banque centrale vient d’émettre une note de rappel concernant l’utilisation de l’Ariary sur le commerce local. « Dans le cadre des objectifs et missions fixés par ses statuts, la BFM rappelle au public que l’affichage des prix, l’établissement des contrats de baux et de facturations et le règlement doivent être établis en ariary. De même, les textes de lois prescrivent l’affichage des prix des marchandises et des prestations de services fournies sur le territoire douanier national. Sauf pour quelques exceptions relatives à des opérations concernant les entreprises de zone franche » annonce officiellement la banque centrale.

« Force est de constater que de plus en plus de prestataires de service, distributeurs ou encore d’opérateurs immobiliers entre autres omettent l’affichage des prix en ariary afin de passer outre le code des changes en surfant sur la progression de la valeur des monnaies pivot comme l’euro et le dollar au désavantage des consommateurs locaux » déplore un agent immobilier travaillant pour une agence du côté d’Antsahavola. L’acte d’affichage de prix autre que l’ariary est qualifié d’infractions passibles de peines.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi