Accueil » Politique » Paul RABARY – « Je ne veux plus être soumis »
Politique

Paul RABARY – « Je ne veux plus être soumis »

« La coupe est pleine ». Paul Rabary, ancien ministre de l’Éducation nationale, s’est présenté à la presse, hier à l’hôtel Le Louvre Antanina­renina. Le motif du rendez-vous était essentiellement pour expliquer les raisons pour lesquelles il a quitté les rangs du parti « Hery vaovao ho an’i Mada­gasikara ». Il affirme notamment « je ne veux plus être soumis ».
Celui qui est désormais l’ancien secrétaire général adjoint des Bleus soutient qu’il est en désaccord avec la démarche de cette formation politique. Une divergence de point de vue qui ne date pas d’aujourd’hui, affirme-t-il. Pour bétonner ses dires, il met en avant sa non-participation aux assises régionales du parti présidentiel.
« Aujourd’hui, tous les critères sont remplis pour dire que les convictions ne sont plus les mêmes. J’ai fait une dépolitisation du ministère. Le HVM a toutefois fait une politisation à outrance du ministère », soutient l’ancien ministre de l’Éducation nationale. À la question, pourquoi il n’a pas alors quitté le gouvernement, Paul Rabary réplique que l’engagement qu’il a pris avec le Président de la République est la réforme du système éducatif et le recrutement des enseignants FRAM.
L’ancien ministre affirme qu’on lui aurait reproché le fait que « le recrutement des enseignants FRAM n’a pas amené de dividende politique au HVM ». Dans ce qui s’apparente à un règlement de compte, il fustige « la mauvaise structuration » des Bleus où « ce sont des personnes désignées, n’ayant pas de légitimité populaire qui dirigent le parti ». Quant à son avenir politique, Paul Rabary a voulu entretenir le suspense.
« Je ne veux plus être soumis. Je détiens la clé des problèmes de l’éducation et du pays », lance-t-il. De celui dont les ambitions présidentielles se font insistantes, pareils propos pourraient ne pas être anodins. « Pour l’instant, je préfère poursuivre les rencontres avec la population pour connaître ses attentes », se défend-il, cependant.

 

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Sanatria ny vava ve dia efa miendrika propagandy sahady ihany koa izay ataon’i ngahy Paul Rabary izao? Toa tsy menatra mihintsy ilay ranamana milaza fa any aminy ny la clé?

  • Marina fa hoe niala ianao ry Paul Rabary dia anao izay sady sitraponao ary tsisy nitazona koa ianao, fa kosa aza mandainga ianao ary aza mamorona satria tsy mitondra anao mankaiza izany zavatra lazainao izany.

  • Fomban’ny mpanao politika malagasy mihintsy izao rehefa very seza dia manaratsy fitondrana amin’izay. Efa tsy atao mahagaga ny mpanara-baovao intsony izany. Alahelo toerana no be dia be