Accueil » Actualités » Musique – Faniah chante Alicia Keys
Actualités Culture

Musique – Faniah chante Alicia Keys

Une chanteuse dotée d’une voix, d’un charisme et d’une douceur particulière. Faniah revient sur scène ce week-end pour le plus grand plaisir des mélomanes de la capitale.

Une soirée exclusive, durant laquelle un romantisme mélodieux promet d’enivrer les noctambules férus de bonne musique, s’illustrera ce 30 juillet au Café de la Gare à partir de 21h. À l’affiche, ni plus ni moins qu’une artiste et chanteuse accomplie dont le charme naturel a su conquérir le public depuis plus d’une décennie maintenant. Elle, c’est Faniah, une chanteuse que le public a découvert en 2004 grâce à la téléréalité Pazzapa sur la chaîne radio télévision Analamanga (RTA).
Se distinguant d’entrée par sa maîtrise du genre « rythm and blues » et sa voix se conjuguant parfaitement entre autres avec le jazz, Faniah a toujours su attirer les projecteurs sur elle. Le temps d’un cabaret qui s’annonce harmonieux, elle chantera les plus grands tubes de Alicia Keys au Café de la Gare. « Depuis toujours, je me suis plu à chanter les chansons d’Alicia Keys. C’est une chanteuse que j’affectionne particulièrement pour son élégance, sa musicalité et ses compositions. Elle retranscrit pleinement ses émotions à travers ses chansons, et je l’admire pour celà », confie-t-elle. Faisant ainsi honneur aux chansons de cette illustre chanteuse américaine, Faniah promet un cabaret concert des plus enchanteurs pour les mélomanes qui se joindront à elle.

Bien entourée
Des chansons incontournables de la diva américaine Alicia Keys, comme « No one», « If I ain’t got you » ou encore « Like you’ll never see me again » et tant d’autres seront au répertoire. Faniah s’adonnera ainsi à une prestation des plus délicieuses et éclatantes. À l’occasion, elle sera d’ailleurs accompagnée de la crème des musiciens de la scène de jazz national. Andry Mickael Randriantseva sera au piano, Josia Rakotondravohitra à la batterie, Henintsoa Andriamasimanana à la basse, Sanda Ranaivosoa à la guitare, Anjaniony Andriamanandratra au saxophone, Tsanta Randria­mihajasoa à la trompette, Naly Rakotondrabe au trombone, Vatosoa Ralisiari­manitra, Jessica Mia et Toubih Rands aux chœurs.
Le rendez-vous avec Faniah au Café de la Gare ce samedi s’annonce ainsi comme étant rythmé, voire symphonique. Pour sa part, même si elle se fait rare au devant de la scène, Faniah en tant qu’artiste regorge également de projets au-delà de ces cabarets qu’elle égaye de son talent. « Malgré mon parcours, je n’ai pas encore d’album solo de prévu pour le moment. Ceci dit, j’ai déjà des compositions personnelles que je peaufine encore et que je sortirai le moment venu », affirme la chanteuse. Faniah, qui promeut constamment l’amour dans toute sa splendeur, autant à travers les interprétations qu’elle fait que les compositions qu’elle chante, ne cesse ainsi de confirmer sa place d’honneur auprès de ses pairs. Continuant son petit bonhomme de chemin, la jeune femme se découvre aussi dans l’événementiel, un domaine où elle s’épanouit pleinement.

Andry Patrick Rakotondrazaka