Accueil » Actualités » Football – Sélection provinciales – Antananarivo se qualifie dans la douleur
Actualités Sport

Football – Sélection provinciales – Antananarivo se qualifie dans la douleur

Contrainte au nul par son homologue de Fianarantsoa, la sélection d’Antananarivo s’est hissée dans le carré final. Les trois autres équipes restent à déterminer.

Les sélections d’Antananarivo et de Fianarantsoa, composées respectivement de joueurs de la CNaPS Sport et du FC Zanakala en majorité, se sont séparées sur un résultat de parité, hier à Mahajanga.
Score final deux buts partout. Malgré ce match nul à l’issue de cette deuxième journée de la Coupe des sélections provinciales, Antana- narivo décroche tout de même son ticket pour les demi-finales de la compétition.
Pourtant, tout avait bien commencé pour les hommes de Tipeh. Grâce à des réalisations de Tojo et de Niasexe, la sélection d’Anta­nanarivo les a devancés à la pause. Elle se dirigeait tranquillement vers un deuxième succès de rang. Mais la rencontre a totalement basculé en l’espace de dix minutes, en deuxième mi-temps.
Un but contre son camp du gardien, Ando, a d’abord remis la formation de Fianarantsoa sur les bons rails (58e). Par la suite, le défenseur Feno a reçu un deuxième carton jaune et Antananarivo a été réduite à dix. En supériorité numérique, Fianarantsoa a logiquement réussi à égaliser par le biais de Théo (68e).
Pour sa part, l’équipe de Toliara n’a plus aucune chance de rallier le dernier carré du tournoi. Hier, elle a concédé un second revers consécutif, cette fois-ci face à la sélection d’Antsiranana (1-3).

Onze type
Il restera encore une troisième et dernière journée à disputer, ce mercredi, avant de passer à la phase à élimination directe.
Un des objectifs de cette Coupe des sélections provinciales est d’évaluer les performances des joueurs venant de chaque région. Et ce, en vue de détecter les meilleurs joueurs, susceptibles d’intégrer les Barea.
Ainsi, la direction technique nationale, conduite par le DTN Jean François Debon, a mis sur pied une cellule technique à Maha­janga. Celle-ci analyse les performances de chaque équipe et de chaque footballeur à chaque match. Parmi ses membres se trouvent notamment Auguste Raux, qui a dirigé l’équipe nationale lors de la dernière Cosafa Castle Cup, ou encore Solofo Ramarolahy, coach de la sélection de beach soccer. Entre autres, cette cellule dresse un onze type au terme de chaque journée.

Haja Lucas Rakotondrazaka