ÉTAT- CIVIL À MAHAJANGA - Six-cents enfants reçoivent leurs actes de naissance


La commune urbaine de Mahajanga poursuit son opération « Ezaka kopia ho an’ny ankizy » (EKA 2022). Mercredi six cent quatre-vingt-dix-sept actes de naissance ont été distribués aux moins de 18 ans, avec le concours du Tribunal de première instance de Mahajanga, l’organisation non gouvernementale Mampita, l’association Fibetsama et les vingt-six fokontany, qui composent la commune urbaines de Mahajanga. La cérémonie officielle de distribution s’est déroulée dans la salle de spectacle de la Maison de la culture à Mangarivotra. Par contre, aucun enfant du fokontany de Manga n’est recensé comme étant sans copie. « C’est important d’obtenir un acte de naissance car c’est la première étape à la naissance d’un être humain pour marquer son existence. La pièce est nécessaire pour entrer à l’école et utile pour le mariage et les dossiers administratifs », souligne à l’occasion le colonel Mitovosoa Vohason, directeur de l’Information et de la protection civile de la région Boeny. Pour éviter d’aller au jugement supplétif, les concernés devront réaliser les démarches de demande d’un acte de naissance dans un délai de trente jours au maximum. La réalisation de cette démarche ne doit pas dépasser deux jours. Des certificats de reconnaissance ont été également remis aux chefs d’établissements qui ont œuvré pour la réalisation de cette opération. La présidente de la délégation spéciale ainsi que la présidente du tribunal de première instance de Mahajanga ainsi que les responsables de la commune de Mahajanga étaient présents à cette cérémonie.
Plus récente Plus ancienne