Social

Examen – Les révisions en cours accéléré

Les  examens  blancs  pour  les  écoles  privées  seront  prévus  pour  le  début  du  mois de  juin.

Les écoles essaient de préparer suivant leurs méthodes pédagogiques les élèves en classe d’examens. Le temps de révision qui est insuffisant pour certaines écoles.

Après presque quelques semaines de la reprise des cours, les révisions battent leur plein pour les élèves en classe de 7e et en classe de 3e . « Après la suspension des cours pour cause de confinement, nous entamons la période de révision que nous pensons atteindre d’ici les dates fixées pour les examens », indique une enseignante. Le programme étant fini, les enseignants entament déjà les révisions pour quelques matières. « On a déjà récupéré les semaines où les cours ont été suspendus. Surtout que nous avons déjà achevé le programme de certaines matières avant la suspension », indique Hary, une directrice d’école.

Pour d’autres établissements, un cours de remise à niveau a été initié pour les élèves en difficulté. « On a dû réorganiser l’emploi du temps pour permettre à certains élèves de se remettre à niveau. Puis on avait entamé les révisions pour toute la classe », explique un autre enseignant. Durant cette période, certaines écoles ont divisé les classes en deux. Cette décision a été prise selon eux pour renforcer les mesures de distanciation sociale et pour les révisions et les programmes. « La classe de septième a été divisée en deux. D’un autre côté les élèves qui font les révisions, de l’autre, ceux qui terminent le programme scolaire. Notre concept est que ceux qui ont fini de réviser vont dans l’autre classe », indique Nadia, une directrice d’école. Dans la plupart des cas, pour les écoles privées, les examens blancs se dérouleront début juin.

Temps insuffisant

Certains enseignants se plaignent de l’insuffisance de temps pour terminer le programme scolaire. La période de reprise est bien suffisante pour certains enseignants, alors que pour d’autres, il faudrait encore plus de temps pour bien répartir le programme et les révisions. « Il est clair qu’il est difficile d’achever le programme avec les contraintes temps. D’un autre côté, certains élèves ont été quasiment absents depuis le début des cours. Le temps de récupération est insuffisant par rapport à la date fixée. De plus, les révisions doivent être renforcées puisque la concentration des élèves a diminué depuis qu’ils ne travaillent plus qu’une demi-journée », indique Odile, une enseignante dans une école privée. Quant aux préparatifs, les inscriptions ont été clôturées depuis le 15 mai pour les examens du BEPC et CEPE, dont la circonscription d’Antananarivo collecte les listes auprès des centres d’examens. Les listes des inscrits seront consolidées par les centres et envoyées à Cisco. Les dates des examens du BEPC et CEPE restent inchangées.