Accueil » Culture » Lecture – La Journée du livre fédère
Culture

Lecture – La Journée du livre fédère

La  Journée  mondiale  du  livre  et  du  droit  d’auteur  a  été  célébrée hier  à  travers  des  partages  des  passionnés  du  livre.

Une célébration fédératrice conquiert les férus de lecture de tous horizons tout au long de la journée d’hier. La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, plus communément appelée la Journée internationale du livre a animé les médias. Un événement créé à l’initiative de l’Unesco en 1995, il vise à l’origine à rendre homma­ge aux trois grands auteurs, William Shakespeare, Miguel de Cervantes et Inca Garci­laso de la Vega, tous les trois disparus le 23 avril 1616.

Sur l’initiative et sous l’égide du Ministère de la Communication et de la culture, plusieurs manifestations se sont tenues de part et d’autres. Le ministère a mis un point d’honneur à véhiculer un message qui prône les bienfaits de la lecture et ses valeurs pédagogiques, qui contribuent à l’épanouissement de chacun.

« Les temps sont durs, mais il nous faut toujours faire preuve d’optimisme. À travers cette célébration, on vous invite ainsi à perpétuer les vertus de cette littérature malgache qui scande la solidarité, le respect de nos valeurs et dans laquelle on peut tous se retrouver » souligne la ministre Lalatiana Andrian­tongarivo.

« Le droit à la littérature »

Le ministère de la Com­munication et de la culture (MCC) a ainsi tenu à rassembler le grand public autour de diverses thématiques en rapport à la lecture tout au long de la journée d’hier. Avec comme principale plateforme d’échange la scène audio-visuelle, à savoir les chaînes nationales comme la Televiziona Malagasy (TVM) et la Radio nationale malgache (RNM). Une série de petites émissions d’échanges et de débats d’une dizaine de minutes s’y sont enchaînées.

En partenariat avec la Bibliothèque nationale, son ministère de tutelle et l’Office malgache des droits d’auteur (OMDA), ces émissions ont abordé l’avenir de la littérature malgache face à la mondialisation, la place de la femme dans la littérature, mais aussi les métiers autour du livre à savoir les auteurs, les éditeurs, les libraires ou encore les bibliothécaires pour en arriver aux lecteurs.

Parmi les intervenants, on retrouve un panel d’auteurs, de journalistes et des juristes fervents promoteurs des droits d’auteurs, ainsi que des passionnés de lecture. Aina Fenohery Razafin­drazaka, responsable au sein du MCC affirme « Bien au delà de cette journée, tout au long de ce week-end, je vous invite tous également à relayer et à partager sur les réseaux sociaux votre amour pour la lecture. Que ce soit la couverture de votre bouquin du moment ou d’un livre qui vous a marqués, un auteur que vous voudriez faire connaître, ou alors un extrait que vous aimez bien, drôle, instructif, inspirant ou juste sympa, partagez avec nous ».

Entre amis ou avec les groupes de lecture, la célébration de la Journée internationale du livre a particulièrement sublimé vendredi.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter