Accueil » Sport » Barea – Dupuis réagit avec un cliché de la CAN
Sport

Barea – Dupuis réagit avec un cliché de la CAN

Voici  la  photo  publiée  par  Dupuis,  qui  remonte  à  la  CAN  2019.

En réponse aux velléités des dirigeants fédéraux de le suspendre, Nicolas Dupuis a publié une photo datant de la CAN 2019, en pleine célébration au milieu de plusieurs joueurs.

PAS de réaction verbale jusqu’à présent. Nicolas Dupuis demeure silencieux, alors que les membres du comité exécutif de la Fédération Malgache de Football sont bel et bien décidés à le pousser vers la sortie. Et ce, via une « suspension provisoire » qui doit déboucher sur une « résiliation de son contrat ». Le technicien français a réagi d’une toute autre manière. Il a juste publié une photo datant de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, hier matin, avec l’avalanche prévisible de commentaires qui s’en est suivie.

Le cliché le montre en pleine célébration au milieu de plusieurs Barea. Il montre un Dupuis tout content, félicité par plusieurs joueurs à leur manière. Elle remonte exactement au dimanche 30 juin 2019, au stade d’Ale­xan­drie. Ce jour-là, Madagas­- car dominait le Nigéria lors de la troisième journée de la phase de groupe.

Quelle lecture faut-il adopter par rapport à cet instantané ? Le sélectionneur veut réaffirmer son attachement à l’équipe nationale malgache (et vice-versa ?) Une formation qu’il dirige depuis 2017 et avec laquelle il est sous contrat jusqu’en 2023. L’image semble s’inscrire dans la lignée de ses confessions auprès d’un média en ligne, comme quoi il «n’a pas le sentiment d’avoir terminé son travail ».

Ferme

Logiquement, la situation actuelle divise. Dans un camp, certains se prononcent en faveur d’un maintien de Nicolas Dupuis à son poste. Inutile de s’attarder sur ceux qui s’adonnent aveuglément à un culte de personnalité. Mieux vaut se pencher sur l’analyse des passionnés qui décryptent le contexte de manière plus réfléchie, affirmant qu’ « il serait plus judicieux de le maintenir pour l’instant car il mérite une autre chance vu ce qu’il a déjà accompli auparavant », que « les qualifications du Mondial débutent dans six semaines » et que « le timing est trop serré pour procéder à un changement ».

De l’autre côté, une partie des supporters se montre moins indulgente, martelant que « les résultats non satisfaisants doivent entraîner un limogeage ou un départ volontaire ». Un exemple revient fréquemment à ce sujet. Il s’agit de Claude Leroy, qui a démissionné après avoir échoué à qualifier le Togo pour la CAN. À cela s’ajoutent deux autres arguments, soutenant que « les Barea ont besoin d’un nouveau souffle » et que « le coup d’envoi des campagnes pour Mondial 2022 et la CAN 2023 constitue le meilleur moment pour prendre un nouveau départ ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter