Régions

Antsiranana – Vers la valorisation du port d’Antsiranana

La signature de la convention entre le directeur général des Douanes (à g.) et le receveur des Douanes d’Antsiranana.

Une fin de semaine à marquer d’une pierre blanche pour le bureau des douanes d’Antsiranana. Trois grands événements ont eu lieu dans la grande salle du Grand Hôtel. Il s’agissait de la présentation du nouveau receveur des Douanes, Russel Gerald Biankinana, de la  signature de la convention d’objectif et  d’une rencontre entre l’administration douanière et ses partenaires. L’ensemble du staff de la direction générale des douanes s’est déplacé dans la capitale du Nord pour  l’occasion.

Après la présentation  de l’inspecteur des douanes, ce dernier a signé une convention d’objectif et le directeur général des Douanes, Ernest Zafivanona Lainkana, par laquelle il s’engage à réaliser les indicateurs assortis des valeurs cibles dans  le cadre de l’accroissement des rendements, de l’accélération du délai de dédouanement et de l’amélioration de l’efficacité. Bref c’est un accord signé dans le cadre des réformes entreprises  par la direction générale dans sa politique  actuelle.

Le directeur général des Douanes a encouragé les opérateurs locaux à valoriser le port d’Antsiranana car, selon son constat, les chiffres d’affaires ont baissé ces derniers temps. « Certes, il y a vingt-deux ports sur le territoire malgache, mais je propose aux opérateurs de porter leur choix sur celui d’Antsira­nana pour que l’économie se complète, créant des valeurs ajoutées », suggère-t-il.

De son côté, Russel Gerald Biankinana a souligné son souhait de redorer l’image du bureau d’Antsiranana, pour inciter ses collaborateurs à redoubler d’efforts et mériter la confiance du peuple et des partenaires. « Je crois que, dans le cadre de l’accroissement des rendements, le taux de réalisation des objectifs annuels des recettes fixés à 110% serait atteint si tout le monde se donne la main avec le respect mutuel entre collègue et le partage d’expérience ainsi que le respect des usagers », assure-t-il.

Pour clôturer l’événement, une table ronde a été organisée par la Douane réunissant ses partenaires, les parties prenantes à  la chaîne logistique et les opérateurs du secteur privé.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter