Economie

Entrepreneuriat – Le financement s’ouvre aux meilleurs projets

Tous les jeunes porteurs de projets peuvent participer, chaque année, à INSCAE Innovation Idea, selon les responsables.

Jeunes entrepreneurs. Ils sont des jeunes issus des différents établissements d’enseignement supérieur à mettre en compétition leurs projets pour bénéficier de financements. L’aventure commence l’an dernier lorsque la troisième édition du concours INSCAE Innovation Idea est lancée. La sélection ayant eu lieu le 11 août 2018 à l’issue de laquelle sont retenus les six projets présentés au public le 26 janvier en présence de bailleurs et d’incubateurs. Six projets élaborés chacun par des équipes d’étudiants issus de plusieurs domaines entrent en compétition finale publiquement à mi-chemin de la période d’incubation. Incubons, SMC, Nexta et 100Startups.Co sont les experts en incubation qui assurent le coaching des six projets.
Ces derniers concernent respectivement le fast-food, le transport scolaire, la vente en ligne, l’info en temps réel, les matériaux de construction en latérite , la banque de sujets et corrigés en ligne. La présentation publique des six projets par leurs concepteurs respectifs va aboutir à l’octroi de financements par la venture-capital FIARO, la SOciété NAtionale de PARticipation (SONAPAR), le groupe AXIAN et la société de distribution pétrolière TOTAL. Les bénéficiaires de financements seront connus à travers la délibération de ces bailleurs qui choisiront eux-mêmes les projets qui méritent d’être financés.
La matinée du 26 janvier dans la salle polyvalente au second étage de l’immeuble INSCAE sera alors consacrée à une sélection devant tout le monde, des projets qui bénéficieront de financements. « Dès la sélection initiale avant même l’incubation, ces six projets ont été retenus étant donné que chacun d’entre eux est innovant, c’est-à-dire, répond à un besoin non encore satisfait. Parmi les critères de sélection au début se trouvent l’existence d’une clientèle et d’un échantillonnage de produit mis en vente, l’accomplissement des formalités juridiques de création d’entreprise.  L’incubateur ne peut pas prendre en charge une entreprise qui n’est pas en règle au regard de la loi. La séance du 26 janvier consiste ensuite à caser le bailleur potentiel afin que le projet soit mis en œuvre sans difficulté financière », tient à préciser Eric Ravohitrarivo, du comité d’organisation de la troisième édition d’INSCAE Innovation Idea.
« L’économie nationale mérite d’être prise en main par les jeunes. La jeunesse malgache possède du potentiel et il faut encourager les initiatives de création d’entreprise. Qui s’occupera de l’économie locale si l’on s’abstient d’y prendre part activement? C’est de là que la promotion de l’entrepreneuriat s’avère important », selon les propos de Docteur Harimino Rakoto, directrice générale de l’Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration d’Entreprise, établissement hôte de la compétition de projets INSCAE Innovation Idea.
L’appel à projets est ouvert chaque année avec plusieurs soumissionnaires dont les meilleurs sont sélectionnés et bénéficient ensuite d’une incubation ramenant à la présentation finale en vue de l’obtention de financement. L’incubation consiste à détacher le projet du stade de la théorie et pousser les jeunes à venir en masse dans le monde de l’entrepreneuriat est le but escompté dans l’octroi de financement.

Tsiory Fenosoa Ranjanirina-Diamondra Randriatsoa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter