Accueil » Actualités » Forum d'affaires – Offensive économique de la Turquie
Actualités Economie

Forum d'affaires – Offensive économique de la Turquie

Plus de 150 chefs d’entreprise ont accompagné le Président turc durant son déplacement en Afrique de l’Est. La Turquie espérait nouer de nouveaux partenariats avec ses pays « amis ».

La Turquie compte peser en Afrique. Le déplacement du Président turc Recep Tayyip Erdogan, cette semaine était marqué par une offensive économique. Il était accompagné de 150 chefs d’entreprise dans l’espoir de trouver, encore, de nouveaux partenariats dans quelques pays de l’Afrique de l’Est notamment au Mozambique, en Tanzanie et à Madagascar. Le forum d’affaires Turquie Madagascar qui s’est tenu hier à Ivato était une occasion pour le secteur privé des deux pays de trouver une éventuelle forme de partenariat. L’énergie, la construction, l’éducation, la santé, le tourisme sont autant de secteurs d’activités qui intéressent les hommes d’affaires turcs.
« Nous considérons Mada­gascar comme un pays ami. Nous sommes venus ici pour renforcer la coopération économique entre nos deux pays. Le volume commercial est en hausse mais reste encore très faible. En 2000, celui-ci était de 12 millions de dollars contre 64 millions de dollars en 2013 », a déclaré le Président turc durant la cérémonie de clôture de ce forum d’affaires Madagascar Turquie. Le Chef d’État turc affiche son optimisme sur les opportunités d’affaires entre les deux pays.
La Turquie s’est lancée dans une offensive économique dans plusieurs pays africains. Si elle avait eu, sans problème, des relations commerciales avec les pays du Maghreb, le Président Erdogan n’aurait pas cessé de multiplier ses déplacements dans certains pays d’Afrique comme la Côte d’Ivoire, le Nigéria, la Guinée, et le Ghana. Les échanges commerciaux entre l’Afrique et la Turquie sont passés de 3 milliards USD en 2003 à 20 milliards USD en 2015 dont 7,5 milliards USD d’exportations turques.

Sceptiques
Les deux salles prévues pour la rencontre B2B étaient bondées. Des entrepreneurs malgaches ont répondu présents pour saisir cette opportunité. À en croire la déclaration de certains
chefs d’entreprise, le chemin est encore long pour trouver une forme de partenariat. « Les informations restent encore très minimes sur les besoins du marché turc. Le temps d’organisation et de consultation avant la venue de ces opérateurs étaient insuffisants. Il faut rester très prudent. Le gouvernement doit nous rassurer d’un partenariat gagnant-gagnant et non dans un sens unique », a lancé un opérateur économique. D’autres participants affichent un certain optimisme.
À l’issue de cette visite de la délégation turque en terre malgache, le gouvernement des deux pays ont envisagé de mettre en place un conseil mixte pour établir un accord économique et commercial entre Madagascar et la Turquie.
Selon des indiscrétions, « certains points font encore l’objet de discorde. Ce qui n’a pas permis d’aboutir à la signature d’un accord de coopération économique entre les deux pays ».

Lova Rafidiarisoa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi