Accueil » Economie » DESTINATION MADAGASCAR – Les promoteurs misent sur l’événementiel
Economie

DESTINATION MADAGASCAR – Les promoteurs misent sur l’événementiel

Le ministère du Tourisme de Madagascar soutient la 6e édition du festival Zaza Rap Taiza.

Le ministère du Tourisme et les organismes en charge de la promotion de la destination Madagascar comptent sur le tourisme événementiel pour accroître le nombre de visiteurs.

Promouvoir la destination Madagascar à travers les opérations événementielles ». C’est l’un des plans mis en œuvre par les responsables du développement du secteur touristique de la Grande île qui ont rencontré dernièrement les membres de la presse pour donner des éclairages sur les actions actuelles visant à booster la fréquentation touristique après plus de deux ans de vache maigre pour cause de crise sanitaire.

« Afin de renforcer son positionnement, augmenter ses produits touristiques et élargir sa clientèle, la destination Madagascar promeut le tourisme événementiel, une nouvelle tendance en plein essor », a expliqué le ministère du Tourisme de Madagascar qui vient d’ annoncer son soutien à la 6e édition du festival Zaza RapTaiza. Cette manifestation culturelle va réunir une dizaine de rappeurs de renommée internationale et suivis par des milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux. « Les fans du rap seront gâtés grâce à la présence de Youssoupha, Nuttea, Chilla la rappeuse franco – malgache et d’autres rappeurs locaux», a-t-on aussi indiqué avant d’ajouter qu’environ 4000 spectateurs locaux, résidents et internationaux sont attendus quotidiennement durant les trois jours du festival.

Le mardi 22 novembre dernier, au siège du ministère à Tsimbazaza, Diana Rasoanaivo, directeur de cabinet du ministère, et Big Tovolah, l’organisateur et fondateur du festival, ont annoncé à la presse le début de la collaboration entre le département ministériel et le comité d’organisation de l’événement. Il a aussi été expliqué à cette occasion que ce type de partenariat est appelé à se développer afin de cibler des segments particuliers de la clientèle touristique internationale.

Une tendance d’avenir

À savoir que le ministère ne compte pas seulement sur la culture pour promouvoir le tourisme événementiel. Il mise aussi sur d’autres créneaux comme le sport. C’est ainsi que, fin mai dernier, la baie de Sakalava à Antsiranana a accueilli la première édition du Festikite Madagascar. L’événement, organisé par Mada Kite Bros, faisait partie des activités de relance du secteur tourisme. « Mis en place par le ministère du Tourisme et réalisé sous financement du projet PIC, avec l’appui technique de l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), l’événement s’inscrit dans le cadre du programme d’événements visant à remettre la destination Madagascar sur les rails après des mois de stand-by pour cause de crise sanitaire. », a-t-on soutenu. Pour cette première édition du Festikite, environ 100 participants nationaux et internationaux ont été réunis dans le Nord.

De nombreux invités étaient venus de Mayotte, avec des vols supplémentaires de la compagnie aérienne Ewa Air programmés dans le cadre de la manifestation alliant sport et tourisme. Notons aussi qu’un pro-rider mondialement reconnu dans le domaine, Joshua Emanuel, avait animé le festival et fait des démonstrations ainsi que des initiations au kitesurf. Arrivé à Antsiranana plusieurs jours avant le début de l’événement, il avait visité et fait connaitre à ses fans les sites touristiques connus de la région. De son côté, le Musée de la Photo avait tenu un café-histoire sur le surf.

Selon les spécialistes, quand un événement (festival, salon, foire-expo, convention, rassemblement sportif, etc.) génère une demande touristique, on peut parler de tourisme événementiel. Découvrir et voyager tout en participant à un événement : voilà la nouvelle tendance à l’avenir certain. Connecter les gens, créer du lien et de la communication, c’est le principal objectif de n’importe quel événement organisé aujourd’hui dans le monde. Les mentalités changent et les festivaliers ressentent de plus en plus le besoin de donner du sens à leurs actes. Aujourd’hui, le lien entre événementiel et tourisme est devenu incontournable. Et c’est profitable pour tout le monde.

Cependant, un bon équilibre entre qualité de l’événement et choix de la destination est une condition sine qua non à la réussite de cette synergie. Il est fréquent, selon les tendances actuelles, de choisir un festival ou un événement en fonction du lieu où il se déroule. L’inverse est aussi valable, quand un événement participe directement et largement au développement touristique d’une région. On se rappelle, en effet, que le festival Donia a contribué fortement à faire connaître la destination Nosy Be. Sur l’île de Sainte Marie, les manifestations dédiées aux baleines à bosse ont également permis de placer la destination de l’Est sur la carte touristique mondiale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter