Accueil » A la une » Anôsy-Haute Matsiatra – Des enfants contractent le coronavirus
A la une Social

Anôsy-Haute Matsiatra – Des enfants contractent le coronavirus

Les mesures strictes s’appliquent même dans les transports en commun dans la ville de Tolagnaro.

Onze enfants ont été confirmés comme atteints de la COVID-19 dans la région Anôsy et la région Haute Matsiatra. L’école à Taolagnaro est fermée pendant plus de quinze jours.

Dix enfants sont testés positifs à la Covid-19 à Tolagnaro dans la région Anôsy et un enfant de trois ans a également contracté la maladie dans la région Haute Matsiatra. À Tolagnaro, le coronavirus a été détecté auprès de dix élèves issus d’une même classe. « La classe toute entière avait passé aux prélèvements GENEXPERT, dix d’entre eux sont porteurs de la maladie à coronavirus dans un centre d’accueil à Taolagnaro après que les résultats ont été reçu avant-hier soir », confirme un responsable auprès de la direction régionale de la Santé dans la région Anôsy.

Selon le responsable, les patients ont présenté des symptômes grippaux. « Les enfants malades présentaient une grippe avec une température assez élevée. Inquiets, les responsables auprès du centre d’accueil ont effectué des tests auprès des enfants suspectés de porter ce virus. Les enfants souffrent d’une forme légère de la maladie », enchaîne la source.

Le centre d’accueil a été ainsi fermé à la suite de ces cas constatés. Le tracing contact s’effectue auprès des proches de ces enfants dont les parents, les enseignants dans le centre et les autres personnes ayant été en contact direct auprès des enfants. Ces enfants malades quant à eux sont mis en quarantaine dans une salle affectée à cet effet.

En alerte

Les gestes barrières sont exigées au niveau des lieux publics mais principalement dans les écoles. « Les mesures strictes sont prises pour endiguer la propagation de la maladie auprès des enfants et des personnes qui les côtoient.

Le port de masque est obligatoire. Les écoles ont la charge de réduire le risque de contamination dans les écoles, et ce en appliquant la distanciation d’un mètre dans les salles de classe », explique la source. Le port de masque est exigé pour les enfants comme pour les adultes. « Les enfants sont les vecteurs de la maladie. Les malades pourraient contaminer les adultes aux environs. Il faut toujours que les enfants portent des masques pour se prémunir de cette maladie ». Les autorités sanitaires veillent au grain dans le strict respect des gestes barrières qui ont été délaissés.

Dans les églises, les bâtiments administratifs, le port de masque est obligé. La région Anôsy, comme la région Haute Matsiatra renforce les gestes barrières.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter