Accueil » Social » Ville d’Antananarivo – L’assainissement passé à la loupe
Social

Ville d’Antananarivo – L’assainissement passé à la loupe

Le  ramassage  d’ordure  reste  un  problème  récurent  dans  la  capitale.

L’adoption du schéma directeur de l’assainissement d’Antananarivo (SDA) par les parties prenantes est en cours. La signature de la déclaration par la partie prenante est en vue.

Dans le cadre du Programme Intégré d’Assainissement d’Antananarivo, PIAA, les Assises de l’assainissement et aménagement urbain se sont déroulées au niveau de la commune urbaine d’Antananarivo, hier. Il s’agissait aussi de présenter les diagnostics des trente-sept communes périphériques en vue de l’extension de ce schéma directeur de l’assainissement.

« Le domaine de l’assainissement rencontre plusieurs problèmes en ce moment. Pour la journée d’aujourd’hui (ndlr: hier), le schéma définit la gestion l’assainissement dans la commune urbaine d’Antana­narivo. Il s’agit de l’assainissement sur tous les points », explique Beby Harivola Rakoto, secrétaire général du ministère de l’Aménagement du territoire et des travaux publics.

Problème d’ordure

Le gouvernement malgache a reçu ce financement de l’Agence française de développement (AFD) et de l’Union Européenne (UE). Le PIAA intervient, en effet, dans le drainage des eaux pluviales, l’assainissement des eaux usées et des excréta. Des thématiques transversales sont aussi abordées telles que l’urbanisation, les déchets solides, l’agriculture et l’érosion. « Les points saillants du schéma sont dans la gestion des eaux pluviales et des eaux usées dans la ville des Mille. En somme, le schéma directeur d’assainissement propose les différentes solutions dans ce sens », indique le secrétaire général du ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène.

La capitale est actuellement confrontée à un problème récurrent de gestion de déchets. Le secrétaire général du MEAH avait souligné que sur les milles tonnes de déchets par jour, seulement trois cents sont collectées, faute de moyen. Par ailleurs, dans ce domaine de la gestion des ordures, Naina Andriatsitohaina, maire de la commune urbaine d’Antananarivo, affirme qu’une aide provisoire sera attribuée au Samva afin de solutionner le problème de l’amoncellement des ordures dans la capitale. « L’assainissement de la ville d’Antananarivo a besoin des parties prenantes pour pouvoir impacter au niveau local. La commune urbaine d’Antana­narivo est impatiente à l’idée de pouvoir prendre la gestion de la Samva », précise-t-il lors de son allocution. Dans le cadre de la PIAA, sur les parties comme Besarety, Mahavoky et Andravoahangy, l’assainissement a déjà commencé.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi