Accueil » Politique » Sécurité et défense – Les Forces armées tablent sur la qualité
Politique

Sécurité et défense – Les Forces armées tablent sur la qualité

Les  nouveaux  généraux  posant  pour  la  postérité avec  le  ministre  de  la  Défense  et  le  SEG.

Faire un saut qualitatif. C’est l’objectif assigné aux Forces armées par le général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale. Un mot d’ordre qu’il a formulé dans son allocution en clôture de la cérémonie de remise de drapeau aux généraux promus pour le compte de l’année 2020, hier, au camp du premier Régiment de transmission et d’appuis (1er RTS), à Fiadanana.

Le saut qualitatif requis par le ministre de la Défense nationale concerne surtout les ressources humaines, à entendre ses explications. « C’est la raison pour laquelle nous nous attachons à améliorer le recrutement et la formation », ajoute-t-il. Comme l’a indiqué le général Rakotonirina, hier, Madagascar n’a pas d’ennemi qui menace son intégrité et sa souveraineté. Aussi, l’armée, notamment, s’oriente vers la lutte contre l’insécurité et les nouvelles menaces auxquelles le pays doit faire face.

Parmi ces dernières, il y a les menaces épidémiologiques, comme le coronavirus actuellement. Il y a, également, les menaces écologiques, telles que la sécheresse ou les intempéries qui ont pour conséquences des crises humanitaires. Les Forces armées sont composées de l’armée et de la gendarmerie nationale. Pour la grande muette, la quête de la qualité passe, notamment, par la restructuration dans laquelle elle s’engage depuis l’année dernière. Au sein des bérets noirs, cela passe par l’assainissement dans ses rangs.

Le saut qualitatif voulu par le général Rakotonirina devra également être palpable dans les actions des Forces armées. À s’en tenir aux propos du ministre de la Défense nationale, cette quête de qualité aurait également été appliquée à la nomination des généraux pour le compte de l’année 2020. Ils sont au nombre de trente-huit, dont onze généraux de division. Les restrictions sanitaires à cause de la Covid-19 ont fait qu’ils n’ont reçu leur drapeau qu’ hier.

« Il y a eu un renforcement des critères de nomination au grade de général, cette année. L’expérience a compté pour beaucoup. Il a fallu, également, avoir fait ses preuves dans des postes à responsabilité. Une bonne condition physique et une santé de fer sont également prises en compte. Il s’agit quand même d’officiers généraux », déclare le général Rakotonirina.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi